Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Esquel

Guide de voyage Argentine

Infos pratiques sur Esquel

  • Montagne
  • Station de ski
  • Lac
  • Cheval
  • Grottes
4 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
A 3 h de bus d'El Bolsón
Quand partir ?
D'octobre à avril
Durée minimum
Un jour

Avis des voyageurs sur Esquel

Stéphanie Charbit Grand Voyageur
94 avis rédigés

Toute proche de la frontière chilienne, la ville « Far West » d’Esquel est une étape sympathique qui plaira notamment aux amateurs de transports un peu particuliers !

Mon conseil :
La ville n’a rien de spécial mais on peut faire des promenades sympas dans les environs jusqu’à de petits lacs, des grottes ou sinon à travers la vallée au bord du train La Trochita.
Mon avis

Esquel est ma dernière étape argentine avant de retourner au Chili. Plutôt que de faire un long trajet depuis El Bolsón, je décide donc de m’y arrêter pour 2 nuits.

Sur place, je sympathise avec des Argentins qui font un tour de Patagonie avec un « bateau à voiles sur roues », c’est assez étrange mais ils font rêver avec leurs récits de voyage à travers les plaines de Patagonie… Je retrouve aussi un couple d’Anglais qui étaient avec moi dans le bus et on décide de se faire un bon asado puisqu’il y a un barbecue dans le jardin de l’auberge.

La ville n’est pas bien grande, ça fait un peu Far West avec les rues toutes perpendiculaires les unes aux autres et les constructions basses. Esquel est dans une cuvette, entourée de montagnes. Le réceptionniste me conseille d’aller marcher à pied pas trop loin à travers la forêt jusqu’à de petits lacs où se baignent quelques familles venues pique-niquer.

Le lendemain matin, nous avons réservé nos places dans le train touristique La Trochita : il s’agit d’un ancien train à vapeur qui relie à 20 km de là le village mapuche de Nahuel Pan. Les paysages traversés sont magnifiques, à travers les plaines où l’on croise fréquemment des gauchos avec leurs troupeaux…

Eva Martin Grand Voyageur
206 avis rédigés

Ville de la province de Chubut, Patagonie nord et point de chute privilégié pour aller visiter le splendide Parc National de Los Alceres.

Mon conseil :
Avant de vous y rendre, vérifiez bien que le parc soit ouvert au public. Il peut être fermé, même en saison haute pour causes de conditions climatiques, épidémies animales ou tout simplement recherches botaniques !
Mon avis

J’ai souvent entendu dire que le spot n’avait pas grand intérêt… Un point de vue qui ne doit pas prendre en compte la situation géographique de la ville ayant pour toile de fond hautes vallées montagneuses et paysages verdoyants. Je crois d’ailleurs que c’est à Esquel que j’ai vu mon plus beau coucher du soleil citadin !

Bien sûr, le bourg en lui même ne vaut pas forcement le détour et n’offre pas l’esprit bohème de son concurrent direct, le village El Bolson si chéri des backpackers (à juste titre au demeurant). Quoi qu’il en soit, j’ai bien aimé mon passage sur place, surtout pour la sortie dans le parc qui jouxte la ville et qui fait office de vedette touristique du coin. Grand lac, arbres millénaires, végétation luxuriante… Un pur bonheur. Il est aussi possible d’y skier en hiver (vous l’aurez compris, j’y suis allée en été).

Les amateurs de trains pourront se lancer dans l’escapade de 25 km au sein de La Torchita Patagonie Express, le plus vieux engin à vapeur de la région. Je n’ai pas testé l’expérience donc pas d’avis sur le sujet.

Quoi qu'il en soit, si vous avez décidé d’intégrer la fameuse ruta 40 à votre itinéraire Argentin et que le climat est chouette, n’hésitez à vous arrêter quelques jours à Esquel.