Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Tigranakert

Infos pratiques sur Tigranakert

  • Site Archéologique
  • Musées
  • Lieu ou Monument historique
  • Hors des sentiers battus
3 / 5 - Un avis
Comment y aller ?
A 20 min en voiture d'Askeran
Quand partir ?
Toute l'année
Durée minimum
Un jour

Avis des voyageurs sur Tigranakert

Nicolas Landru Grand Voyageur
264 avis rédigés

Tigranakert d'Artsakh était une cité arménienne construite avant le moyen-âge. Situées en Haut-Karabagh, vers Askeran, ses ruines mises à jour dans les années 2000 sont conséquentes et le musée ouvert en 2010 à proximité très intéressant.

Mon conseil :
Visitez la région de Martakert, frontalière de l'Azerbaïdjan, pays du confins des montagnes du Karabagh et de la plaine de la Koura. Outre ses couleurs oscillant entre jaune, blanc et orangé, vous découvrirez les monastères de Vankasar à Yeris Mankants.
Mon avis

Etrange surprise que de découvrir ce site archéologique de taille (quelques 50 ha) dans ce pays des confins. Au bout du Karabagh qui est lui-même un bout du monde arménien, Tigranakert est un des sites archéologiques du monde arménien les plus imposants.

Les pans de muraille, les tours hellénistiques, les fondations de maisons de bourg et d'une basilique du Ve siècle forment un ensemble très clairement visible qui permet d'imaginer l'ampleur de cette ville, qui comme beaucoup de villes arméniennes des IIe et Ier siècles avant notre ère portaient le nom du roi Tigrane.

Les autorités ont eu, alors que les fouilles commencées en 2005 continuent, la fantaisie d'élever un bâtiment qui ressemble fortement à la forteresse imaginée de l'antique Tigranakert, pour y abriter un excellent musée ! Bien des objets trouvés lors des fouilles ont pour une fois été gardés sur place et exposés dans ce bâtiment flambant neuf au pied de la colline, présentant céramiques, monnaies et sculptures.