Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Xirdalan

Infos pratiques sur Xirdalan

  • Plage / Station Balnéaire
  • Lieu ou Monument religieux
  • Musées
  • Lieu ou Monument historique
4 / 5 - Un avis
Comment y aller ?
Tout autour de Bakou
Quand partir ?
Toute l'année
Durée minimum
Un jour

Avis des voyageurs sur Xirdalan

Nicolas Landru Grand Voyageur
264 avis rédigés

La péninsule d'Abşeron est un endroit bizarre, atypique. Hors de Bakou, on trouve des plages, un temple du feu zoroastrien, des flammes incessantes qui sortent de terre, des pipelines rouillées et des villages qui ont les pieds dans le pétrole... 

Mon conseil :
De jour, combinez la visite de l'Ateshgag à celle d'une plage (à Bilgeh par exemple) puis terminez par une découverte de la ville de Soumqait. La nuit tombée, allez voir le Yanar Dagh : la flamme éternelle est plus impressionnante de nuit !
Mon avis

Je n'ai jamais connu d'endroit semblable à l'Abşeron. Je ne suis pas le seul : Alexandre Dumas parlait de flammes qu'on voyait brûler à la surface de la mer... Terre de feu, c'est ainsi qu'on la surnomme. Tout autour de Bakou, cette pointe de terre avancée dans la Caspienne est si pleine d'hydrocarbures que çà et là, du gaz s'échappe en continu et brûle... Si l'exploitation industrielle a tari de nombreux gisements, il existe encore deux "lieux de feu" sur l'Abşeron.

Le Yanar Dagh : sur 9 mètres, du gaz s'échappe des rochers et brûle, livrant, surtout de nuit, un spectacle inoubliable. Un autochtone a eu la bonne idée d'ouvrir une buvette pour déguster un thé auprès du feu... Un endroit tout aussi génial : l'Atechgagh de Surakhani, temple du feu zoroastrien. Le zoroastrisme, religion de la perse antique, adoreuse du feu, venait d'Azerbaïdjan ; il n'y a pas de hasard... Effet boomerang, des marchands zoroastriens venus d'Inde ont fondé ce temple au XVIIe siècle. La flamme, autrefois issue d'une source, brûle encore, mais grâce à un bec bunsen d'Azergaz... 

Je recommande aussi les belles plages sur la Caspienne à Bilgah ou Amburan. Mais voilà : l'extraction pétrolière est une catastrophe écologique. La péninsule est souillée par des pipelines rouillées, des flaques de pétrole, des plateformes d'extraction en plus ou moins bon état. Un spectacle tout aussi hallucinant que celui du feu, mais bien moins gai.

Circuits et séjours Xirdalan