Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Pétrole et droits de l'homme en Azerbaïdjan aujourd'hui

L'histoire et le développement de l'Azerbaïdjan sont très liés au pétrole, ce qui en a fait le pays le plus riche de l'ancienne URSS. Mais cela a suscité de nombreuses convoitises...

L’Azerbaïdjan est un pays jeune, qui obtint l’indépendance lors de la chute du régime soviétique en 1991. Ensuite, la famille Aliyev a dirigé le pays d’une main de fer après avoir organisé un putsch en 1993. En 2003, le père Heyda, chef du parti communiste et gravement malade, a fait élire son fils, Ilham. En 2008, celui-ci fut réélu avec une majorité plus importante, mais cette élection fut déclarée non démocratique par l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Ce qui souligne pourquoi le pays est constamment critiqué par les défenseurs des Droits de l’Homme.

En effet, en 2012, alors que le pays essaye de se donner une image d’ouverture en organisant l’Eurovision, les médias se rendent compte des répressions sur les manifestations et certains des journalistes étrangers envoyés dans la capitale, à Bakou, sont battus. De nombreux opposants au régime sont emprisonnés dans de terribles conditions.

Position géopolitique stratégique

Le développement de l'Azerbaïdjan est entièrement dû au pétrole, mais celui-ci est aussi convoité par ses puissants voisins comme l’Iran et la Russie. Le pays est conscient de sa place stratégique dans le monde et des richesses (notamment en pétrole et gaz) que lui offre la mer Caspienne dont il possède plus de 700 km de côtes. De plus, les pays de l’Union Européenne sont également intéressés par ce pays pour se défaire de l’influence (le monopole ?) russe en termes d’importation de gaz.

Cependant l’Azerbaïdjan est un pays encore instable, notamment à cause de son régime politique et sa gestion du conflit du Haut-Karabagh avec l’Arménie (région composée à plus de 80% d’Arméniens où les conflits continuent malgré le cessez-le-feu déclaré en 1994).

Vues sur Bakou, la capitale de l'Azerbaïdjan

Un futur aux conséquences importantes

Pour faire oublier ses facettes peu louables, l’Azerbaïdjan mise sur ses richesses et sa position stratégique. Il essaye de se racheter une bonne image en multipliant les dons, et en organisant des événements internationaux de grande envergure comme les jeux européens qui sesont déroulés à Bakou en 2015. Avec l'organisation de ces événements, le pays souhaite également développer le tourisme. Attractif avant la chute du régime soviétique, il cherche de nouveau à attirer les voyageurs. 

Le futur du pays sera déterminant dans l’organisation mondiale, et sa position stratégique pourrait le projeter sur les devants de la scène internationale. Reste toutefois la question ouverte du respect des droits de l’homme, qui pourrait freiner les ambitions du pays. 

Marie Foucaut
210 contributions
Mis à jour le 8 octobre 2015
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage