Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 Evaneos vous informe
Azerbaïdjan

Situation économique en Azerbaïdjan

En venant en voyage en Azerbaïdjan vous allez découvrir un pays en plein renouveau, en plein développement, présentant des indicateurs économiques très encourageants.

Situation économique

Le pays a beau être méconnu du grand public, vous aurez l’occasion au cours de votre voyage en Azerbaïdjan de découvrir plus en profondeur ses incroyables résultats économiques.

Le PIB du pays est d’à peu près 75 milliards de dollars. Le PIB par habitant et par an est de 10 000$ (9100€). De nos jours le taux de croissance du pays est supérieur à 10%. Il y a encore quelques années il était même aux alentours de 35%. Le taux de chômage a de quoi faire rêver tous les pays du monde puisqu’il est d’à peine 1%. Le seul point noir pourrait concerner le taux d’inflation qui dépasse les 20%. Le montant des exportations que réalise l’Azerbaïdjan est trois fois supérieur au montant des importations. Les principaux partenaires commerciaux de l’Azerbaïdjan sont l’Italie, la France, les Etats-Unis, l’Allemagne, l’Indonésie, la République tchèque, la Russie, la Chine, le Royaume-Uni et l’Ukraine. La dette publique dépasse à peine les 7 milliards dans un pays essentiellement dépendant du pétrole en mer Caspienne.

En Azerbaïdjan

Les différents secteurs

La répartition des différents secteurs dans l’économie de l’Azerbaïdjan se présente à peu près ainsi, l’agriculture emploie un peu moins de 39% de la population, l’industrie à peine un peu plus de 12% et les services presque 50%. Sur la part du PIB la répartition est complètement différente. L’agriculture apporte sa contribution à hauteur de 6%, l’industrie plus de 62% et les services environ 32%.

Cette économie est complètement dépendante de l’exploitation du pétrole. Cette ressource seule représente effectivement 50% du budget de l’Azerbaïdjan et même 70% des exportations. Pour le reste le pays compte aussi sur le gaz naturel, sur les produits chimiques, sur le fer, sur le ciment, sur le coton ou encore sur le textile. Attention quand même pour l’avenir, si l’Azerbaïdjan veut vraiment installer une réelle stabilité, il faudra régler les graves problèmes de corruption qui gangrènent le pays et trouver une solution pour ne pas dépendre intégralement d’une seule et unique ressource.

David Debrincat
896 contributions
Mis à jour le 11 septembre 2015

Idées de circuits

  • Incontournables
Les incontournables 
Env. 10 jours à partir de 1 430 €
combiné
  • Incontournables
Les deux facettes du Caucase, combiné Géorgie et Azerbaïdjan
Env. 12 jours à partir de 1 260 €
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage