Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Bosnie

Comment voyager en sécurité en Bosnie-Herzégovine ?

Visegrad

Avec les images de la guerre de Bosnie encore présentes dans les mémoires, on pourrait croire qu'y voyager en sécurité est une gageure. Mais c'est plutôt l'inverse même si deux conseils de base sont à savoir avant d'entamer votre voyage

Les recommandations du ministère des affaires étrangères

Les conseils prodigués par France Diplomatie rappellent quelques règles élémentaires. Si vous vous aventurez le long de la vallée de la Neretva : le bord de la rivière n'est pas stabilisé. La réserve de Perućica, l’une des dernières forêts primaires d’Europe, est peuplée d’ours, de loups et de serpents, il est recommandé de rester dans les sentiers. Les activités de spéléologie doivent être encadrées par des guides locaux. Enfin randonneurs et cyclistes devront faire attention aux chiens errants en dehors des axes routiers majeurs.

Dans les villes principales comme Sarajevo, Mostar ou Banja Luka, la délinquance n'est pas plus élevée qu'en Europe de l'Ouest, il n'y a donc pas d'inquiétude particulière à avoir.

Les deux prochains conseils sont développés car ils représentent ce qu'il y a de plus sensible.

Krizevac Medjugorje

A savoir n°1 : la présence de mines

Pendant la guerre de Bosnie, les mines anti-personnelles furent utilisées de part et d'autre comme moyen de défense. Malgré des opérations de déminage toujours en cours - même à l'heure actuelle et de manière internationale - des champs de mine existent encore. On peut les identifier par des panneaux avec des têtes de mort et une signalisation "pazi mine". Si vous n'allez pas dans les endroits sauvages, vous avez peu de chance de les croiser, en revanche si tel est le cas, renseignez-vous sur la présence potentielle de mines et restez le plus possible sur les sentiers balisés. Par exemple, non loin du massif de Bjelasnica, il y a des champs de mine.

A savoir n°2 : les discussions politiques

Pendant votre voyage, vous aurez à coeur de rencontrer des Bosniens toutes ethnies confondues et pas grand chose en apparence ne vous permettra de les distinguer. Les sujets pourront être variés mais surtout si le sujet de la guerre venait à être abordé, restez le plus neutre possible et ne prenez pas de position. Le sujet des ethnies et des conséquences de la guerre n'est pas réglé et le raviver peut susciter des tensions très facilement. Le mieux est d'écouter tout simplement.

Emmanuel Maisonneuve
108 contributions
Mis à jour le 5 avril 2016

Idées de circuits

combiné
  • Hors des sentiers battus
Les joyaux des Balkans en passant par Albanie, Croatie, Bosnie
Env. 15 jours à partir de 1 020 €
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage