Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Koudougou

Guide de voyage Burkina Faso

Infos pratiques sur Koudougou

  • Artisanat
  • Lieu ou Monument historique
4 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
A 1h30 de voiture de Ouagadougou
Quand partir ?
Eviter avril-mai
Durée minimum
Une demi journée

Avis des voyageurs sur Koudougou

Aude Michelet Grand Voyageur
114 avis rédigés

Kougoudou est la troisième ville du Burkina Faso.

Mon conseil :
S’arrêter à Koudougou pour voir le palais du Naaba.
Mon avis

A Koudougou, le grand marché central m’a permis de me rendre compte de la diversité des produits burkinabè. Refait avec l’aide de l'Agence Suisse de Développement et de Coopération, le marché permet à la multitude de vendeurs d’être à l’abri et de bénéficier de stands. Sa taille est le reflet du dynamisme économique de la ville qui était renommée pour le coton. C’est toujours un plaisir de faire le marché au Burkina Faso malgré l’attention portée sur les visiteurs.

Le palais du Lallé Naaba est en ruine mais témoigne de l’enchevêtrement des pouvoirs entre le Naaba, chef traditionnel, et l’administration coloniale. Il permet aussi de se rendre compte que les murs en banco, qui est une sorte de terre séchée avec laquelle sont construites la plupart des habitations, résiste au temps malgré les fortes pluies. Koudougou est une ville de passage à découvrir lors d’un séjour au Burkina Faso.

Elodie Arnouk Grand Voyageur
43 avis rédigés

Rares sont les lieux où l'on peut appréhender l'histoire des Mossi aussi bien qu'à Koudougou. Une étape de voyage intéressante, à voir !

Mon conseil :
A seulement 1h30 en voiture de Ouagadougou, je vous conseille de prendre une journée pour visiter Koudougou lors d'un séjour à la capitale. 
Mon avis
Si l'on s'intéresse à l'histoire du Burkina et de son peuple, Koudougou répondra à vos questions !
Le musée d'Issouka retrace l'histoire et les légendes du peuple Mossi, l'évolution de la Haute Volta avant la colonisation et donne un très bon aperçu des coutumes. Une parenthèse historique dans laquelle j'ai aimé me plonger.

Une fois le musée visité, nous nous sommes rendus au Palais du Naaba (chef de la tribu Mossi), aujourd'hui abandonné mais dont la découverte complète très bien les explications données au musée. 
Le Baobab sacré de Koudougou fut notre dernière étape mais celui-ci est malheureusement assez mal entretenu... S'il est fréquent de croiser des Burkinabés tenant "palabres" à l'ombre des arbres au Burkina, vous ne croiserez que peu de monde sous ce baobab-ci.

Nous sommes rentrés à Ouagadougou le soir-même mais il est possible de passer la nuit à Koudougou dans les fermes de spiruline, ou simplement de les visiter et d'y faire ses achats. Elle y est bon marché et de très bonne qualité.