Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Rano Raraku

Infos pratiques sur Rano Raraku

  • Île
  • Point de vue
  • Volcan
  • Lieu ou Monument religieux
  • Lieu ou Monument historique
  • Indispensable
4 / 5 - Un avis
Comment y aller ?
A 5 h de Santiago du Chili en avion
Quand partir ?
Toute l'année
Durée minimum
Une demi journée

Avis des voyageurs sur Rano Raraku

Caroline Gourmaud Grand Voyageur
346 avis rédigés

Le volcan Rano Raraku est situé à l'est de l'Île de Pâques, connue pour être l'île la plus isolée de la planète.

Mon conseil :
Les statues moaï sont situées sur les flancs du volcan, si vous jetez un coup d'oeil, vous vous apercevrez qu'elles sont enterrées aux deux-tiers.
Mon avis

Direction l'est de l'île, à une vingtaine de kilomètres de Hanga Roa pour découvrir le volcan Rano Raraku. Avec le volcan Poike, au nord-est et du volcan Terevaka, au nord-ouest, le Rano Raraku fait partie des trois volcans dont l'éruption a créée la mythique Île de Pâques. Aujourd'hui, le volcan a cessé toute activité et est considéré comme éteint, à l'instar de ses voisins.

Sur la route qui mène à Rano Raraku, nous apercevons une centaines de petites têtes qui nous fixent au loin. Ce sont les moaï, les colosses de tuf et de basalte, gardiens et protecteurs de l'île triangulaire. La plupart sont ensevelis dans la terre jusqu'à la tête. C'est sur les pentes du volcan qu'on compte le plus de moaï mais certains sont cachés dans le lac situé à l'intérieur du cratère du volcan.

Face à cette immense carrière à ciel ouvert, des questions nous viennent à l'esprit. Pourquoi les moaï sont-ils en partie enterrés ? Que s'est-il passé pour que tout s'arrête ? Pourquoi la carrière a-t-elle été abandonnée ? Et oui, de nombreux mystères entourent la plus lointaine des îles lointaines...

Circuits et séjours Rano Raraku