Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Cali : la Reine de la Vallée du Cauca

Entre les Andes et la Côte Pacifique, la vallée du Cauca est un spot de fête bordé par les vallées de la Cordillère Orientale et l’océan Pacifique. Entre la jungle à l’ouest et la montagne à l’est, la vallée du Cauca profite de températures clémentes et d’une grande variété d’écosystèmes.

Cali, la capitale de la salsa

Surnommée la Reine de la Vallée (la Sultana del Valle), Santiago de Cali est une métropole économique et culturelle, troisième ville du pays en termes d’habitants et est avant tout connue pour être la capitale mondiale de la salsa. Aux premiers abords, la ville n’est pas très accueillante : quartiers industriels, beaucoup de trafic, forte densité urbaine. Pourtant, nombreuses sont les projections sur Cali, et elles font rêver : la ville de la salsa accueillerait les plus belles femmes de Colombie, ne dormirait jamais et serait « la succursale du ciel », rien que ça !

Et en effet, l’exceptionnel métissage de la région donne lieu à des physiques d’une rare beauté, couplés d’une coquetterie particulière des hommes comme des femmes et, pour certain-e-s, d’un penchant pour la chirurgie esthétique. La ville est aussi un vivier de bars, restaurants et salsatecas qui raviront les éternels fêtards. En séjour en Colombie, on vient surtout à Cali pour sortir et se montrer, donc. Cali s’éveille la nuit, là où la chaleur humaine des Caleños et Caleñas se partage autour d’un verre ou d’un bon repas, et ça se finit toujours sur la piste de danse. D’ailleurs, la plupart des auberges proposent aussi des cours de salsa pour perfectionner son jeu de jambes avant la soirée. Pour une immersion totale, venez-y fin décembre quand se déroulent les festivités de la ville : grande Feria de Cali, concours de beauté et courses de taureaux, entre autres activités festives !

Festival Petronio Álvarez, Cali

Cali de jour

Si la nuit ne vous a pas trop épuisés, baladez-vous dans le centre historique pour y découvrir les joyaux architecturaux de l’époque coloniale : privilégiez le quartier de San Antonio où se trouvent les plus belles églises et placettes. Rendez-vous au marché du Parque Artesanal Loma de la Cruz pour découvrir les créations artisanales du pays et de la région.

Avant d’entamer la soirée dans le quartier de La Grenada, quoi de mieux qu’un bon jus de lulo accompagné de pan de bono, petit pain colombien à base d’amidon. Si l’envie vous prend, essayez-vous au tejo, sorte de jeu de la grenouille dont les palets lancés explosent en touchant la cible. Pour une excursion hors de la ville, je vous conseille Pance : randonnées possibles jusqu’au Pico de Loro (7 h) ou jusqu’aux nombreuses cascades aux alentours. Pour les sportifs, privilégiez la lagune de Calima, rendez-vous des Caleños amateurs de kitesurf.

Melanie Denef
12 contributions
Mis à jour le 19 février 2016