Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 Evaneos vous informe
Côte d'Ivoire

Les 6 raisons d'aller en Côte d'Ivoire

Du littoral au nord du pays, à l’ouest montagneux et à la frontière ghanéenne, la Côte d’Ivoire présente des visages très contrastés. À tel point qu’il est difficile de tout voir en un seul séjour. Entre les différentes raisons d’aller en Côte d’Ivoire, il vous faudra peut-être faire des choix…

Se perdre dans les différents quartiers d’Abidjan

Abidjan, installée de part et d’autre de la lagune Ébrié, est une ville tentaculaire et fascinante… de modernité. Du Plateau, cœur des affaires, à Cocody, quartier résidentiel aisé, à Yopougon, quartier populaire en perpétuelle extension, à Treichville et Koumassi au sud, à Abobo au nord… vous aurez beau faire, il vous faudra plus de temps que vous ne l’imaginez pour en faire le tour !

Parcourir le Parc national des îles Éhotilé

Tout proche d’Assinie, à une cinquantaine de kilomètres d’Abidjan, le parc national des îles Ehotilé n’a pas, contrairement à d’autres parcs naturels de Côte d’Ivoire, souffert des troubles qui ont agité le pays au cours des années 2000. Il peut donc être visité facilement et permet de découvrir un écosystème lagunaire préservé. Admirable pour ses paysages, sa flore, sa faune… À ne pas manquer !

Visiter les capitales déchues, de Bingerville à Grand-Bassam

Bingerville et plus encore Grand-Bassam sont des destinations touristiques incontournables en Côte d’Ivoire. Là, vous pourrez admirer les vestiges de l’architecture coloniale française, le palais du gouverneur à Bingerville, des maisons de commerce, de belles villas coloniales, l’ancien hôpital et le palais du gouverneur à Grand-Bassam.

Assister à des fêtes et cérémonies traditionnelles

La Côte d’Ivoire est formée d’une mosaïque de peuples qui conservent pour la plupart leur culture traditionnelle, faite de croyances, de chants et de danses, de rites, de cuisine, d’architectures... Assister à des festivités est à la fois un honneur et une chance, qui nécessite parfois d’être introduit : fête d’initiation du djoro à Bouna, le poro à Korhogo, la danse des échassiers de Man, la fête abourée de Grand-Bassam…

Découvrir la démesure de Yamoussoukro

Comme Brasilia au Brésil, Yamoussoukrocapitale actuelle de Côte d’Ivoire, est née d'une décision politique de 1983. Elle a été bâtie sur l’emplacement d’un modeste village dont le président, Félix Houphouët-Boigny, était originaire. Il faut à tout prix s’y rendre pour prendre conscience de la démesure de certaines réalisations architecturales, comme la Basilique Notre-Dame de la Paix, la Grande Mosquée, le Palais des Congrès, la Fondation Houphouët-Boigny… Mégalomanie ?

Se rendre jusqu’à Kong, sur les pas de Samory Touré

À Kong, modeste village du nord du pays, vous ferez connaissance avec l’histoire pré-coloniale de la région en visitant la reconstitution de la « mosquée de Samory », une imposante construction en terre et en bois de style soudanais, qui fut détruite en 1897 par Samory Touré, qui entendait ainsi la soustraire à la colonisation française. La ville de Kong, qui était auparavant un important centre religieux, ne retrouva jamais sa grandeur.
Marie TSOUNGUI
219 contributions
Mis à jour le 8 octobre 2018
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage