Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 Evaneos vous informe
Dominique

L'histoire et l'économie de la Dominique

L'histoire et l'économie de la Dominique sont des éléments qui permettent de mieux comprendre ce pays. Voici en quelques lignes un résumé pour vous aider à mieux appréhender votre séjour à la Dominique.

L'Histoire de la Dominique

A l'époque précolombienne, les Indiens Arawaks peuplaient cette île mais ils furent chassés par les Kalinagos qui s'y installèrent. Christophe Colomb, en 1493, découvrit la Dominique et comme c'était un dimanche, il lui attribua le nom de « Domingo ». Les Indiens Caraïbes résistèrent aux nombreuses attaques espagnoles pour annexer l'île. En 1665, une tentative de colonisation des Français échoua car les Kalinagos se battirent et poursuivirent inlassablement leur lutte.

En 1778, la France s'empare de la Dominique mais après sept ans de guerre entre Français et Anglais, elle s'incline et la laisse aux Britanniques. En 1805, les Français tentent à nouveau de la prendre mais en 1814, l'île devient définitivement anglaise. En 1833 l'esclavage est enfin aboli et quelques années plus tard, la Dominique prend le statut de Colonie de la Couronne Britannique. Elle est associée au Commonwealth en 1967. Là, commence la lutte pour l'indépendance.

Ce n'est que le 3 novembre 1978 que le Royaume-Uni donne à la Dominique son indépendance. En 1996, elle commence à s'ouvrir au tourisme. Aujourd'hui, elle est dirigée par un très jeune premier ministre qui fait tout pour développer son île et la promouvoir.

La culture du cacao à la Dominique

L'économie de la Dominique

L’agriculture est un secteur essentiel de l'économie de la Dominique. Bananes, noix de coco, vanille, ananas, cacao, agrumes sont des produits qui s'exportent bien. L'industrie est assez modeste et des petites fabrications comme les huiles, les savons et certains produits alimentaires émergent.

La Dominique essaie de vivre du tourisme tout en développent l’écotourisme et le développement durable. Son relief montagneux et sa nature exubérante en font un terrain favorable au tourisme « vert ». Ne possédant pas d'aéroport international, de superbes plages recherchées par le tourisme de masse et n'ayant que de petites structures d’accueil, la Dominique reste une île authentique où il fait bon vivre.

Cathy Trichet
181 contributions
Mis à jour le 7 avril 2016

Idées de circuits

combiné
  • Charme et insolite
La Martinique et les îles du nord en catamaran privé
Env. 15 jours à partir de 2 000 €
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage