Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Ecosse

L’histoire tumultueuse de l’Ecosse

De par sa situation géographique, l’Ecosse est épargnée par les invasions jusqu’au XIIIe siècle, marquant l’arrivée des Scandinaves sur le territoire. Mais voici quelques pistes pour en savoir plus sur l'histoire du pays avant votre voyage en Ecosse.

La formation de l’Ecosse

L’Ecosse étant excentrée, elle a été moins touchée par les invasions que l’Angleterre. C’est au VIIIe siècle seulement qu’ont lieu les premières incursions scandinaves. Puis, le nord et le nord-ouest du pays sont colonisés. En 843, les royaumes des Scots et des Pictes fusionnent. Au XIe siècle, le royaume des Scots s’étend sur tout l’ouest du pays mais les Norvégiens dominent les îles. Au XIIe siècle apparaît la féodalité. Des monastères sont construits dans le pays. En 1296, Edouard Ier d’Angleterre lance des campagnes de conquête de l’Ecosse, mais les Ecossais y résistent. En 1328, l’indépendance du pays est reconnue.

La dynastie des Stuarts : du rayonnement à la défaite

Robert II Stuart est couronné en 1371 et est le premier de nombreux Stuart. En 1542, Marie Stuart devient reine d’Ecosse. Elle épouse le roi de France François II en 1558, mais ce dernier meurt deux ans plus tard : elle retourne donc en Ecosse. En 1603, Elisabeth d’Angleterre meurt sans héritier. Jacques VI, roi d’Ecosse, lui succède. De 1625 à 1649, Charles Ier règne sur l’Angleterre et est couronné roi d’Ecosse.

L’Angleterre et l’Ecosse sont unies en 1707. Mais dans les décennies qui suivent, les partisans des Stuart, qu’on nomme les Jacobites, se soulèvent. En 1745, Charles Edouard Stuart conduit un soulèvement qui se termine par la défaite de Culloden. Stuart est contraint à la fuite.

Vestige de la riche histoire de l'Ecosse

Vers l’Ecosse d’aujourd’hui

Suite à leur victoire, les Anglais pacifient l’Ecosse : ils construisent des ponts et tracent des routes pour faciliter les déplacements des troupes, et chassent les paysans de leurs terres. De plus, les Anglais tentent de supprimer la culture traditionnelle écossaise : porter du tartan et jouer de la cornemuse devient interdit. Beaucoup d’Ecossais émigrent en Amérique. Parallèlement, l’économie se développe, notamment à Glasgow et Edimbourg (à ne pas manquer pendant un séjour en Ecosse ! ). Le chemin de fer relie l’Ecosse et l’Angleterre dès 1850. A partir de 1886, le Crofters Act protège les fermiers. L’Ecosse se tourne vers l’industrie lourde au cours du XIXe siècle. Glasgow devient une des plus grandes villes d’Europe.

En 1919, le gouvernement britannique, craignant une révolution, déploie l’armée dans le centre de Glasgow. La crise de 1929 touche profondément l’Ecosse. Dans les années qui suivent la Seconde guerre mondiale, différents mouvements indépendantistes se créent. Cependant, le « non » l’emporte au référendum de 1979. Et c’est en 1999 que l’Ecosse retrouve son propre Parlement. Un second référendum voit le « non » à l’indépendance victorieux en 2014. 

Tiphaine Leblanc
125 contributions
Publié le 8 janvier 2015

Idées de circuits

  • Charme et insolite
Les Highlands en demeures de charme et voiture de collection
Env. 5 jours à partir de 1 670 €
  • Incontournables
Paysages mythiques
Env. 12 jours à partir de 1 090 €
  • Incontournables
Au coeur de l'histoire et des traditions
Env. 11 jours à partir de 920 €
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage