Mon espace personnel

Un séjour ressourçant dans les parcs nationaux de Laponie

Même s'il faut toujours faire le choix de la destination, peu importe où vous vous rendez en Laponie, il est fort peu probable que vous soyez déçus.

Pourquoi choisir les parcs de Laponie pour vos randonnées ?

Choisir de randonner dans un parc de Laponie, c’est choisir de vous évader. Les paysages qui défilent devant vos yeux sont plus grandioses les uns que les autres. Entre plaines et montagnes, lacs et rivières, faune et flore sauvages, vous serez abasourdis par la beauté de la nature. Et difficile de trouver un air plus pur que là-bas ! Si on ajoute à cela la définition même de la randonnée, à savoir faire de l’exercice physique, vous avez toutes les chances de vous refaire une santé en parcourant les nombreux sentiers des parcs nationaux de Laponie.

Pour ceux qui ont peur de ne pas avoir la forme physique, n’ayez crainte. En effet, tous les types de difficulté coexistent au sein des parcs, vous n’avez qu’à choisir ce dont vous vous sentez capable et à suivre les sentiers prévus à cet effet. Et chacun son rythme ! Il ne faut de toutes façons pas être pressé quand on vient faire une excursion dans un parc. Au contraire, il fait bon de prendre le temps de profiter de ces moments fabuleux entre famille ou entre amis.

Soleil de minuit, aurores boréales, paysages splendides, vous ne saurez plus où donner de la tête. Randonner dans un parc lapon, c’est aussi oublier tous les problèmes de la vie quotidienne en prenant un grand bol d’air frais.

Pallas-Yllästunturi : le troisième plus grand parc de Finlande

Au nord-ouest de la Finlande, le parc de Pallas-Yllästunturi représente 102 214 hectares qui s'étendent sur quatre municipalités de Laponie. Avec ses 19 sentiers de randonnées d’1 à 17 km et ses 4 sentiers de longues randonnées de 50 à 72 km, c’est 350 km de terrains accessibles aux curieux de la nature, les sportifs comme les moins sportifs. Le sentier le plus connu du parc est celui de Hetta-Pallas, de 55 km de long.

Que vous choisissiez de faire une courte ou une plus longue randonnée, tout est prévu pour que vous ne manquiez de rien dans le parc. Tous les sentiers mènent à des infrastructures touristiques ou à des villages où vous pourrez manger, vous rafraîchir et/ou passer la nuit. Pas besoin de guide, il suffit de suivre le balisage !

Parc National de Pallas-Yllästunturi

De plus, c’est certainement le plus bel endroit pour venir faire du ski de fond en hiver. Pallas-Yllästunturi, c’est 500 km de pistes parcourant les étendues les plus sauvages de Laponie.

Le parc protège une chaîne de « tunturi », de collines pour parler plus couramment, et un échantillon impressionnant et presque exhaustif de la forêt lapone originelle – c’est-à-dire une forêt composée d’épicéas, de pins et de bouleaux suivant les altitudes – et de marais. Niveau animalier, on compte peu de gloutons, de loups et de lynx. Les ours et les élans, quant à eux, sont dans leur habitat naturel et en bon nombre. Malgré la présence de ces grands mammifères, l’emblème du parc est le bruant des neiges, le premier oiseau à revenir dans le parc au printemps.

Clémentine Camara
32 contributions
Publié le 8 janvier 2015