Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Gurjaani

Guide de voyage Géorgie

Infos pratiques sur Gurjaani

  • Rencontres locales
  • Lieu ou Monument religieux
  • Fêtes et festivals
2 / 5 - Un avis
Comment y aller ?
A 2 h de Tbilissi en voiture ou transport en commun.
Quand partir ?
Toute l'année
Durée minimum
Un jour

Avis des voyageurs sur Gurjaani

Nicolas Landru Grand Voyageur
264 avis rédigés

Gurjaani, ville au visage essentiellement soviétique, est la capitale économique de la Kakhétie. La culture du vin y est ancrée, c'est au moment des vendanges et à table avec ses habitants qu'elle est la plus agréable.

Mon conseil :
A 3 km de la ville de Gurjaani, il ne faut pas manquer la superbe chapelle Khvelatsminda, rare église à deux clochers.
Mon avis

De par le dynamisme de ses habitants, Gurjaani a réussi en quelques décennies à supplanter démographiquement et économiquement la capitale de la Kakhétie, Telavi. De l'opinion des Tbilissiens, Gurjaani est la patrie des plus typiques Kakhétiens : cœur fier, tempérament sanguin et ténébreux, goût du vin, du chant, de l'amitié et respects des hommes aux "gros ventres virils" (katsuri katsis).

Si vous êtes invité(e) à une table locale, vous avez de bonnes chances d'expérimenter à Gurjaani votre Supra la plus pittoresque. Ces banquets gargantuesques, rythmés par des toasts où le verre de vin se boit cul-sec et par des chants polyphoniques kakhétiens, vous saisissent l'âme là où vous ne l'attendez pas. J'en atteste, car j'ai eu la chance de vivre Gurjaani dans ce contexte, au moment des vendanges qui plus est.

Celui qui ne trouvera pas le moyen d'atterrir à une Supra trouvera sans doute moins d'intérêt à Gurjaani. Si les vues sur le Grand Caucase sont belles comme partout en Kakhétie, la ville n'a que peu de charme et peu pour retenir l'attention du passant. Peu si ce n'est l'âme de ses habitants.