Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Quetzaltenango

Guide de voyage Guatemala

Infos pratiques sur Quetzaltenango

  • Balnéothérapie et massage
  • Montagne
  • Volcan
  • Lieu ou Monument religieux
  • Fêtes et festivals
  • Musées
  • Artisanat
  • Lieu ou Monument historique
4 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
A 3h30 (4 selon le trafic) de bus de la capitale
Quand partir ?
Toute l'année, de préférence entre avril et novembre
Durée minimum
1 à 2 jours

Avis des voyageurs sur Quetzaltenango

Mikaël Faujour Grand Voyageur
37 avis rédigés

La ville la plus attachante du Guatemala, "ma" ville.

Mon conseil :
Dans la mesure où vous pouvez vous le permettre, faites-en votre QG pendant au moins un mois.
Mon avis

Moins touristique que la Antigua ou le lac Atitlán, Quetzaltenango (communément nommée Xela – qui se prononce chéla ) est une ville particulièrement plaisante à vivre et un pied-à-terre idéal pour appréhender le Guatemala et visiter cette région de l'ouest.

Son centre historique abonde en maisons coloniales et bâtiments néoclassiques construits à la demande du dictateur Ernesto Cabrera (1898-1920), natif de la ville.

Quiconque voyage au Guatemala pour un délai court (3 semaines) gagne à visiter cette ville et y demeurer 2 jours. Il faut en parcourir les rues, les marchés (notamment le marché central, la Democracia et la Terminal), voir son théâtre municipal et son incontournable place de l'Amérique centrale, un des parcs les plus charmants du pays (communément nommé "le parc" ou "parc central") bordé de beaux édifices, dont le pasaje Enriquez où se trouve nombre de bars et restaurants particulièrement animés en fin de semaine, ainsi que la façade de l'une des plus anciennes cathédrales du pays.

On trouve à Quetzaltenango de bons restaurants, un beau cimetière qui demeure intéressant en dépit du vandalisme (vols de morceaux de statues, de barres de fer) dont la visite est particulièrement recommandable les nuits de pleine lune (visite guidée par un agent local), un "musée d'histoire naturelle" qui vient d'être rénové après avoir longtemps été un possible candidat comme pire musée du monde... alors que le musée du costume traditionnel, dans la zone 3, est une visite indispensable pour quiconque peut comprendre l'espagnol : les guides (toutes étant bénévoles) se faisant un plaisir de raconter l'histoire et les techniques des costumes traditionnels du pays.

Xela est aussi le pied-à-terre parfait pour visiter les environs : Cerro Quemado d'Almolonga, Fuentes Georginas et Zunil, volcans Santa María et Santiaguito, lagune de Chicabal, puis les départements voisins de Retalhuleu, Huehuetenango et Totonicapán qui abondent en merveilles naturelles souvent méconnues même des autochtones.

Kalagan Grand Voyageur
25 avis rédigés

Une des villes guatémaltèques les plus agréables à vivre.

Mon conseil :
Si vous voulez apprendre l'espagnol, un séjour de quelques mois à Quetzaltenango vous coûtera bien moins cher qu'à La Antigua, pour un enseignement du même niveau.
Mon avis

Quetzaltenango, ou Xela de son petit nom (prononcé chéla ), est la ville du Guatémala dans laquelle j'ai vécu le plus de temps : plusieurs mois, à plusieurs reprises. J'y avais travaillé dans les Alliances françaises. C'est la seconde plus grande ville du Guatémala, considérée comme bien plus sûre que la capitale.

Il y fait un peu froid. A plus de 2300 mètres d'altitude, c'est la montagne. C'est la réputation de Xela dans tout le pays. Tous les Guatémaltèques qui n'y vivent pas vous le diront. Le centre-ville est très agréable, très vivant et compte beaucoup de bars et restaurants assez originaux par rapport à ce qu'on trouve dans le reste du pays. Tous les étrangers de passage qu'on rencontre à Quetzaltenango apprécient son ambiance, sa place centrale, son pasaje Enríquez...

Xela est aussi un quartier général idéal pour tous ceux qui veulent entreprendre des treks sur les volcans alentours. Voici un article de mon ami Mikaël, qui y a vécu plus d'un an et demi.