Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Santa Maria Nebaj

Guide de voyage Guatemala

Infos pratiques sur Santa Maria Nebaj

  • Rencontres locales
  • Etape de randonnée / Trek
  • Montagne
  • Art & Culture
  • Hors des sentiers battus
3 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
A environ 2h de route de Santa Cruz del Quiche
Quand partir ?
De novembre à mai
Durée minimum
2 à 3 jours

Avis des voyageurs sur Santa Maria Nebaj

Cathy Trichet Grand Voyageur
181 avis rédigés

Nebaj est un gros village de la région Ixil ; c'est certainement le plus connu car il abrite une école d'apprentissage de l'espagnol.

Mon conseil :
Si vous aimez la montagne, Nebaj vous offrira la possibilité de faire de belles randonnées, mais prenez un guide car les sentiers ne sont pas très bien balisés.
Mon avis

Lors de notrevisite au Guatemala, nous sommes venus à Nebaj et, de ce fait, avons pu découvrir les villages alentours. Nebaj est un gros village qui attire beaucoup de monde ; il y a une école d'espagnol et surtout des possibilités de randonnées incroyables et puis, c'est le cœur du pays maya.

Malheureusement lorsque nous y sommes allés, le temps était plutôt à la pluie et nous nous sommes contentés de prendre tous les renseignements concernant les randonnées. Que ce soit pour une demi-journée ou pour plusieurs jours, il y a beaucoup de choix, mais un guide est indispensable pour garantir sécurité et retour au point de départ !

Ici, à Nebaj, les femmes sont habillées en jaune et bleu. Chaque village a ses couleurs et lors des fêtes, c'est une manière de se reconnaître. Une fois la pluie calmée, nous avons été faire un tour vers le marché et manger un plat local.

Perrine J. Grand Voyageur
56 avis rédigés

Santa Maria Nebaj est un village de haute montagne situé dans le triangle Ixil, dont les traditions et coutumes sont restées intactes malgré les ravages du conflit armé guatémaltèque.

Mon conseil :
Les environs du village offrent de belles possibilités de randonnée et permettent de découvrir un autre visage du Guatemala, beaucoup plus montagneux. Prenez donc le temps d’en explorer tranquillement les sentiers.
Mon avis

Si la communauté Ixil fut pendant longtemps victime des conflits intérieurs au Guatemala, elle occupe aujourd’hui principalement trois villages que sont Nebaj, Cotzal et Chajul. Cette région de l’Altiplano possède ainsi la particularité de rassembler des populations depuis longtemps isolées et qui continuent de parler leur propre langue, bien que celle-ci ne soit comprise que dans un rayon d’à peine 50 kilomètres autour de Nebaj.

Souhaitant en apprendre davantage sur le conflit armé qui secoua le pays des années 60 à 90, je me suis rendue dans cette région avec l’espoir d’y trouver les réponses à de nombreuses questions. Mais les choses ne sont pas aussi simples et Santa Maria Nebaj, comme l’ensemble des villages de la région, continue de subir des innombrables conséquences de cette tragédie. Bien que la guerre civil soit officiellement terminée depuis la signature des accords de paix de 1996, le Quiché peine à se relever et reste l’une des régions les plus pauvres du Guatemala. Toutefois, bien que souffrant de grosses lacunes sur le plan économique, éducatif et sanitaire ;  Santa Maria Nebaj conserve un certain charme et permet d’admirer les couleurs éclatantes des tenues traditionnelles des femmes des hauts plateaux.  

Je crois qu’un séjour dans l’Altiplano guatémaltèque est une expérience des plus intéressantes pour comprendre les enjeux de la politique actuelle et avoir un aperçu des rapports de force qui se jouent encore aujourd’hui en Amérique Centrale.