Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 Evaneos vous informe
Guinée

La sécurité lors de votre voyage en Guinée

L'instabilité politique de la Guinée amène à la vigilance et à certaines précautions lors d'un voyage en Guinée. Cependant, pour ma part, je ne me suis pas sentie en insécurité une seule fois.

Seul ou accompagné ? 

J'ai voyagé une semaine seule "au feeling" et une semaine organisée à l'avance avec des amis. Ce voyage organisé avec une agence locale était bien ficelé, payé et donc on a moins de risque d'être en difficulté. Lorsque j'ai voyagé seule, il y a eu des imprévus certes, mais je ne me suis jamais sentie en danger ou en insécurité en Guinée. Les Guinéens sont serviables si vous vous perdez et se mettront en quatre pour vous dépanner. C'est seulement dans l'agitation du marché de Madina à Conakry que je me suis sentie oppressée et inquiète avec tous mes bagages. Il ne vaut mieux éviter de montrer des marques de richesse sur soi. 

En partant de Koba en taxi brousse, j'étais seule et on m'a déposée à 4 h du matin dans le village de Dubreka, il faisait nuit noire. Je me suis dirigée vers un petit café, le seul endroit ouvert et on m'a accueillie à bras ouverts. On a insisté pour m'offrir un sandwich et un café au lait ; j'ai passé la matinée là-bas à discuter avec les hommes au café du village. Un doux moment ! 

Rencontres avec des Guinéens

Les transports

Si vous conduisez un véhicule lors de votre voyage en Guinée, il vous faudra être attentif, vigilant et clément. Les Guinéens conduisent dangereusement, les routes sont mauvaises et sans éclairage ; un conseil, roulez en plein jour et non la nuit. A la tombée de la nuit, il est déconseillé de conduire suite à de nombreux barrages routiers improvisés par des militaires ou groupes armés afin de récupérer de l'argent ou des pièces d'identité. Je dirais que c'est en traversant le pays que l'on est le plus "embêté" ; il est vrai que les barrages routiers en Guinée sont nombreux, les policiers peu aimables et parfois agressifs avec les touristes mais ils le sont tout autant avec les locaux. 

Les manifestations et la criminalité

Il ne faut évidemment pas rôder dans les alentours d'une manifestation quelconque, les débordements sont fréquents. La criminalité est présente surtout la nuit et à Conakry ou à Kankan par exemple, il faut être prudent. Agressions, vols à main armée, détournements de voiture existent dans la capitale. La visite des frontières avec les pays voisins (Sénégal, Libéria, Sierra Leone, Côte d'Ivoire) est à éviter au vu de l'instabilité qui y règne.

La santé

Avant votre départ, il y a des vaccins auxquels vous ne pourrez échapper. Le traitement contre le paludisme est conseillé. Il faut savoir que les établissements médicaux sont peu nombreux en Guinée et souvent de faible qualité. Il est important de vous faire une petite trousse de secours afin d'avoir le minimum sur place. 

Quand vous partez de la Guinée, vous aurez un contrôle à l'aéroport anti Ebola. Le site internet de France Diplomatie est mis à jour quotidiennement et offre toutes les informations nécessaires en ce qui concerne la sécurité dans le pays. 

Claire Guerin
124 contributions
Mis à jour le 6 avril 2016

Idées de circuits

  • Sport et aventure
Les montagnes du Fouta Djalon
Env. 12 jours à partir de 800 €
  • Sport et aventure
Sur les traces des plus belles chutes
Env. 9 jours à partir de 750 €
  • Incontournables
A la rencontre des peuples de Fouta Djalon
Env. 14 jours à partir de 800 €
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage