Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Banjar Besakih

Infos pratiques sur Banjar Besakih

  • Lieux de méditation
  • Point de vue
  • Montagne
  • Volcan
  • Lieu ou Monument religieux
  • Lieu ou Monument historique
  • Indispensable
4 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
A 1 h d'Ubud en scooter
Quand partir ?
De mai à octobre
Durée minimum
Un jour

Avis des voyageurs sur Banjar Besakih

Simon Hoffmann Grand Voyageur
239 avis rédigés

Le Pura Besakih, également appelé Temple Mère, est le temple hindou le plus important de Bali, il est située au pied du Mont Agung, dans l’est de l’île.

Mon conseil :
Le Pura Besakih étant le temple le plus important et le plus connu de Bali, en saison haute, il est visité par beaucoup de personnes ; pour éviter la foule et être plus tranquille, essayez de venir tôt le matin.
Mon avis

Le temple de Pura Besakihest en fait un immense complexe de 23 temples reliés entre eux, dont le plus important est le Pura Penataran Agung qui s’étend sur 6 niveaux auxquels on accède par de grands escaliers. Le site est vraiment grandiose, lors de ma visite, le temps était brumeux, rendant l’atmosphère encore plus spéciale. Une pluie d’un quart d’heure m’avait amené à me mettre à l’abri dans un temple reculé, à côté d’un moine ne parlant que sa langue, et nous avions tenté de communiquer par geste le temps que le mauvais temps passe, une bonne expérience !

Une fois arrivé en haut du temple, la vue sur la région que l’on a depuis le sommet mérite largement la montée. Lors de votre passage, vous aurez peut être aussi l’occasion de voir une cérémonie religieuse, je vous encourage également à explorer les recoins un peu cachés, on y fait de belles trouvailles. Un des incontournables d’un itinéraire à Bali.

Lisa Gaillard Grand Voyageur
120 avis rédigés

Pura Besakih, dit Temple Mère, est le plus grand temple de la religion hindoue à Bali. Situé dans un cadre somptueux, sur les flancs du mont Agung, à 1000 mètres d'altitude, il s’élève sur 6 terrasses et réunit à lui seul 23 temples !

Mon conseil :
Ne vous laissez pas avoir à l'entrée ! Tout ce qui est demandé est un don, mais le montant n'est pas minimum et la visite peut se faire sans guide.
Mon avis

A Bali, vous trouverez une multitude de temples à visiter, mais Besakih est certainement le plus impressionnant et le plus somptueux ! Du haut de sa montagne, il règne en maître bienveillant sur l’île. Il représente un site incontournable lors d'un voyage en Indonésie.

Le début de ma visite avait pourtant mal commencé. En effet, l’entrée à Besakih est soumise à un don : à votre bon vouloir, donc ! Mais, si vous ne donnez pas assez, les Balinais insistent pour que vous donniez plus, voire un minimum de 10 euros (ce qui n'est pas cher pour nous, Européens, mais déjà élevé pour Bali) ! Donc, au final, l'entrée est payante et le montant est au bon vouloir du réceptionniste, qui essaie à tout prix de vous attribuer un guide, que, bien évidemment, vous devrez payer. Un de mes amis, ayant un livre explicatif sur Besakhi, ne voulait pas du guide : il a dû expliquer que s'il devait payer en plus un guide, (50 euros !) il ne visiterait pas le temple, car cela reviendrait trop cher. Alors, ils ont accepté de le laisser entrer sans guide ! 

Personnellement, au final, j’étais heureuse d'avoir ce guide avec moi (j’ai négocié le prix) pour comprendre les subtilités du temple et les différents sites, je n'ai pas apprécié cette façon de faire, qui est de plus en plus courante à Bali. Vous êtes touriste ? Alors, on en veut à votre porte-monnaie ! Avant, le marchandage était de mise ; maintenant c’est de plus en plus difficile : j'ai trouvé certains locaux (surtout des femmes) très agressifs dès que l'on essayait de négocier ! Mais que cela ne vous freine pas pour accéder à Besakhi, car la visite vaut vraiment le coup.

Ce temple est tellement immense que l'on peut facilement s’y perdre : on passe devant une multitude d'autels, de sanctuaires et de statues. Je garde avant tout de Besakhi le souvenir, à l’entrée, de cet escalier impressionnant qui semble monter au ciel, puis de ces innombrables toits pyramidaux : une cité dans les nuages, avec, en toile de fond, le superbe volcan Agung, quand celui-ci, perdu dans la brume, daigne se montrer !