Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Madagascar

Transports en communs à Madagascar, l'aventure commence !

Je vais volontairement mettre de côté l’avion, la pirogue, et le char à zébus pour me concentrer ici sur deux modes de transports particuliers. Bonne route !

A Madagascar, les transports en commun sont essentiellement représentés par les taxis-brousse et les taxis-be. Le chemin de fer n’est malheureusement pas très développé et sert essentiellement au transport de marchandises. Il est possible de monter dans certains trains (dont une ancienne micheline retapée !) mais les départs sont aléatoires, renseignez vous sur les disponibilités avant d’organiser vos déplacements…

Les taxis brousse

Avant de venir à Madagascar pour la première fois, l’image qui me venait en tête quand je pensais aux moyens de transports en commun, c’était l’image du taxi-brousse ultrabondé, sillonnant joyeusement à travers la brousse (d’où son nom, merci de suivre…) avec sur le toit un chargement d’objets divers atteignant des hauteurs vertigineuses. Eh bien je n’étais pas loin !

Le taxi-brousse, kézako ? Le taxi-brousse c’est en généralun van ou un véhicule utilitaire qui fait office de bus entre deux grandes villes du pays, qui fait descendre et monter des gens en fonction des lieux, tout comme un bus classique.

Sauf que le taxi-brousse, c’est bien plus qu’un simple bus…

Le chargement déjà : j’ai cru comprendre qu’un taxi-brousse n’est pas convenablement chargé tant que la taille du chargement n’atteint pas – au minimum - la taille du véhicule qui est dessous (étape qui peut prendre trèèèèèès longtemps !). Le chargement peut d’ailleurs être inerte (sacs, armoires, motos etc.) ou vivant ! Il m’est donc souvent arrivé de voyager avec des chèvres sur le toit ou des poules entre les jambes !

Le temps ensuite : un trajet en taxi-brousse ne se compte pas en kilomètres mais en heures, personnellement je compte en général environ 24 heures de trajet pour rejoindre Toliara (Tuléar) ou Antsiranana (Diégo-Suarez) depuis Antananarivo… Eh oui, un voyage en taxi-brousse peut s’avérer très long. Un tel trajet ne tentera que les plus aventuriers d’entre vous, pour les autres préférez un trajet moins long et plus confortable (Tana - Andasibe par exemple ne prend que 3 ou 4 heures).

Si l’aventure vous tente, rendez-vous dans les différentes gares routières de Tana pour réserver votre place la veille ou allez-y directement le jour de votre départ, vous trouverez très probablement un taxi-brousse avec une place libre. Pour aller vers le nord et le nord-ouest du pays, rendez-vous à la gare routière d’Ambodivona-Andravoahangy. Les taxis-brousse qui rejoignent le sud, l’ouest et le sud-est du pays se prennent à Fasan'ny karana. Si vous souhaitez vous rendre à l’est, allez à la gare routière d’Apasampito.

Certaines compagnies proposent tout de même des versions plus "confortables", à vous de choisir !

Un taxi brousse

Télécharger gratuitement le guide Madagascar à imprimer !
Au programme : conseils utiles, quand partir, informations pratiques...
Télécharger mon guide Madagascar

Les taxis-be

Variante urbaine du taxi-brousse, le taxi-be se trouve essentiellement dans lacapitale. Moins chargé en bagage que son homologue de la brousse, le taxi-be est en revanche plus chargé en voyageurs ! Vous les repérerez vite, ce sont ces grands machins métalliques dont les couleurs varient selon les routes empruntées. Pour une somme dérisoire - 200 à 300 ariary, environ 10 centimes d’euros - ils vous amènent d’un point à l’autre de la ville. Pas mal pour découvrir la capitale d’une autre façon !

Pour les prendre, rendez-vous aux « arrêts », c’est-à-dire là où vous voyez un attroupement de personnes attendant le prochain passage (assez rapide selon l’heure et le trajet). Pour savoir quel taxi-be prendre, le plus simple est de demander à une connaissance avant. Ce que je fais et qui est très efficace aussi est de demander au collecteur qui vend les billets en lui criant (il faut couvrir le bruit) le nom du quartier dans lequel je veux me rendre. En général, il vous indiquera le numéro du taxi-be correspondant.

En effet il existe de très nombreuses lignes dont les différences ne sont pas toujours flagrantes : un même numéro de ligne peut par exemple prendre des routes complètement différentes si le numéro est entouré d’une couleur ou d’une autre, répertorier toutes les lignes ici est donc quasiment impossible…

Simon Hoffmann
239 contributions
Mis à jour le 12 juillet 2016

Idées de circuits

  • Hors des sentiers battus
Le Nord de la Grande Île et les Tsingy de l'Ankarana
Env. 14 jours à partir de 1 390 €
  • Hors des sentiers battus
Les trésors du Nord entre terre et Mer
Env. 15 jours à partir de 1 890 €
  • Hors des sentiers battus
Les parcs nationaux de la côte Est et l'île de Sainte- Marie
Env. 13 jours à partir de 1 690 €
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage