Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 Evaneos vous informe
Mali

Contes maliens : voyage musical au Mali

Le Mali tire son nom de l’ancien empire fondé au 13ème siècle par l'Empereur Soundiata Keita. Depuis cette époque, la musique y est omniprésente : elle accompagne la vie quotidienne des villages, envahit les marchés des villes et les transports collectifs, et anime toutes sortes de cérémonies. Dans la capitale, elle ambiance bien sûr aussi les nuits.  Car c’est à Bamako que se retrouvent toutes les langues, les cultures et les styles musicaux du pays. Prêtez l’oreille, le voyage commence ici.

playlist voyage au mali

Les grands orchestres et leurs étoiles

Le Mali, qui accède à l'indépendance en 1960, revisite son histoire en musique. Rivalisant lors des concours nationaux, les grands orchestres réinterprètent les épopées pour les moderniser à grands coups de guitares électriques et de cuivres.

L'histoire de Soundiata par exemple, le premier empereur du Mali, mort 7 siècles plus tôt… Un peu comme si un groupe de rock français reprenait aujourd'hui  "la chanson de Rolland"!

Le Rail Band qui le chante dans la playlist était l'orchestre de la Régie des chemins de fer, chargé d'égayer les nuits de ceux qui attendaient leur train au Buffet Hôtel de la Gare. Ambiance garantie ! (de quoi, sûrement, rater son train).

C'est d'ailleurs dans ce genre d'orchestres que débutèrent  Salif Keita, Mory Kanté, Amadou & Mariam, Idrissa Soumahoro, Kasemady Diabaté…. quant aux virtuoses de la kora Ballaké Sissoko et Toumani Diabaté, leurs papas dirigeaient le premier grand orchestre du pays, l'Ensemble instrumental du Mali.

Du Mali au Mississipi

De Bamako à Gao en passant par Ségou, le fleuve Niger est le cordon ombilical qui relie les populations du Mali. Bambara, Peuls, Dogons, Songhai, Touaregs… tous ont, malgré leurs différences, des liens de cousinage et bien des points communs. A commencer par leur amour du "blues".

PeopleImages

Celui du Mali existait d'ailleurs bien avant son cousin du Mississipi, ce qui explique comment le génial Ali Farka Touré peut naturellement dialoguer avec l’Américain Ry cooder (Ai du) et Idrissa Soumahoro ou Boubacar Traoré sonner comme des Maliens du Tenessee.

Les Touaregs, qui habitent le Sahara, ont eux aussi leur blues : l’assouf, qui drapé d’un turban de nostalgie raconte les rêveries et les espoirs d’un peuple toujours rebelle. C’est ce que font les Tinariwen ou leurs cadets Tamikrest. Une musique planante, pleine de mirages et de grands espaces.

Bals de Bamako

Dans les années 60, le twist, la musique cubaine et les yéyés illuminaient les pistes de danse de la capitale. Le Mali eut même des musiciens formés à Cuba, les  bien-nommés : Maravillas de Mali.

musique au Mali

Aujourd’hui, les boîtes et les maquis (bars à ciel ouvert) ont évolué avec leur temps. Hip-hop, R’n’b, électro se mêlent aux sons de la kora ou du balafon hérités de la tradition, et continuent de faire danser les jeunes au Quartier du Fleuve, dans celui de l’Hippodrome ou de Badalabougou. Inna Modja, Sidiki Diabaté ou DJ Balani vous emmèneront jusqu’au bout de la nuit.

Des chants hérités de la tradition aux sons les plus actuels, cette playlist vous initie au Mali des Merveilles. Le reste est à découvrir sur place.

Delphine
3 contributions
Mis à jour le 20 juin 2018
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage