Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Les plus belles plages de Martinique

Située à l'Extrémité Sud de l'île, la plage des Salines est la carte postale de la Martinique avec sable blond, cocotiers, mer turquoise et affluence le week-end. La région regroupe d'autres plages aussi agréables où vous pouvez même vous retrouver seul. A proximité, empruntez le sentier sur pilotis de l’Étang des Salines pour découvrir cet espace humide sensible et plonger dans un décor extraordinaire en serpentant à travers les cactus de la Savane des Pétrifications.

La grande anse des Salines est la plage carte postale de la Martinique

La plage est très facile d'accès avec les parkings situés juste derrière les cocotiers. Sur plus de 2 km, la plage étire un sable blond d'une très grande finesse pour le plaisir des petits et des grands. Des cocotiers se penchent nonchalamment pour offrir leur ombre protectrice aux peaux encore trop claires. L'eau est ici d'une très grande limpidité et la mer d'un calme remarquable. La plage se situe derrière une bande forestière d'un peu moins de 100 m de large qu'il est très agréable de traverser.

Ce paradis du farniente et du bronzage a aussi son revers. La plage est soumise à une fréquentation trop importante, un récent comptage a permis d'estimer à 2 millions le nombre de visiteurs par an. Je suis arrivé à la plage un week-end et malgré les avertissements, je n'avais pas mesuré la fréquentation. Un peu partout, des pick-up diffusent un zouk endiablé qui contraste avec la sérénité du lieu. J'ai donc décidé de partir pour la petite anse des Salines, aussi magique mais beaucoup moins grande et surtout quasi déserte en cette journée chômée. Pour s'y rendre, il faut emprunter un sentier tout plat et bien balisé pendant environ 500 m pour déboucher sur une anse d'une blancheur éclatante. Il semble que cette distance suffit pour repousser bon nombre de personnes, ce qui est un plaisir pour les amateurs de tranquillité. Notons qu'ici, le naturisme discret est possible.

Grande Terre des Salines, Anse à Prune et îlet Cabrits

Comme leur consœur, la Grand Terre des Salines et l'anse à Prune sont deux magnifiques plages de sable blond bordées par une mer d'huile et ombragées par des cocotiers et des arbres locaux. Plus difficilement accessibles par une route fortement accidentée, ces deux plages sont aussi beaucoup plus sauvages et offrent des spots de baignade sympathiques pour un moment en famille avec en prime une vue magnifique sur l’îlet Cabrits.

Etang des salines, savane des Pétrifications et Anse Trabaud

Niché derrière la grande plage des Salines, j'ai découvert le magnifique étang des Salines qui est une zone humide remarquable protégée par le Conservatoire du patrimoine. Cette lagune de 97 ha est entourée de mangrove, de savane et d'une forêt sèche. J'ai pu me rendre à l'observatoire aux oiseaux et emprunter un très joli sentier sur pilotis jalonné de panneaux indicatifs qui permettent de mieux comprendre ce milieu naturel unique en Martinique.

Savane des Pétrifications

En poursuivant la route qui devient de plus en plus chaotique, je suis arrivé jusqu'à la Savane des Pétrifications. Cette zone est, avec la presqu'île de la Caravelle, la partie la plus ancienne de la Martinique. L'ambiance est ici désertique avec de nombreux cactus et des pierres. Le Sentier des Caps permet de s'aventurer dans ces paysages incroyables où l'on peut observer des arbres pétrifiés. Un endroit unique à visiter lors d'un séjour en Martinique.

En poursuivant la route de plus en plus abîmée après les falaises de la Pointe de l'Enfer, j'ai découvert la plage merveilleuse dans l'Anse Trabaud. Sur plus de 2 km, le sable blond borde une plage déserte où il fait bon se balader. La relative difficulté d'accès explique ce calme. Le jour où je m'y suis rendu, il y avait de nombreux amateurs de bodyboard car les vagues viennent se briser sur la plage. Un vrai coin de paradis désert, loin, très loin de la plage des Salines et de sa forte affluence. Comme à la petite anse des Salines, le naturisme discret semble ici accepté.

Gaëtan MOLENE
91 contributions
Mis à jour le 29 février 2016