Chevaucher dans les steppes mongoles, sur les traces de Gengis Khan, au milieu d’une nature à l’état brut, c’est ce que nous vous proposons avec ces deux itinéraires.
Présentation d’un voyage pas comme les autres : la Mongolie à cheval !

Randonnée à cheval : niveau débutant

Cet itinéraire est idéal pour les cavalier amateurs, avec deux fois trois jours d’équitation, sur des pistes agréables.
Après votre arrivée à Oulan-Bator, vous rejoignez le massif du Khangaï où vous prenez possession de votre monture et rencontrez vos guides cavaliers. Vous débutez le lendemain votre randonnée à cheval en Mongolie par la traversée de la réserve naturelle de Bat Khan Uul et ses environs, durant trois jours inoubliables, notamment le long de la fameuse rivière Orkhon. Vous prenez ensuite la direction de Hustai, en voiture, où vous pouvez observer les chevaux sauvages de Prjewalski dans le parc national de la ville. Après cette escale, vous chevauchez à nouveau pendant trois jours, au coeur du massif du Khentii, pays natal de Gengis Khan, qui abrite des paysages époustouflants.

Voyage à cheval en Mongolie : niveau confirmé

Pour les cavaliers de bon niveau, des randonnées à cheval en Mongolie peuvent s’étaler sur dix ou quinze jours, et surtout, sont un très bon moyen pour aller à la rencontre des peuplades méconnues du pays, pour lesquelles votre arrivée à cheval sera vue comme un signe très positif.
Vous pouvez par exemple partir sur les terres orientales du pays, près du superbe lac Khovsgol, à la rencontre des Tsaatans, éleveurs traditionnels de rennes, dont les campements et le mode de vie rappellent les amérindiens. De même, la chaine de l’Altai peut faire l’objet de belles randonnées, où vivent les nomades kazakhs, et les paysages entre lacs de montagnes et vallées verdoyantes y sont spectaculaires. Cette randonnée nécessite un bon niveau d’équitation, les pistes étant parfois difficiles dans cette région montagneuse.
D’autre itinéraires peuvent vous emmener dans la région des huit lacs ou dans le Khentii, pour des voyages à cheval d’une durée d’environ 15 jours. A réserver à ceux qui ont les reins solides !