Nous restons à votre écoute du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00
Mon espace personnel
Service voyageur
Nous restons à votre écoute du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00

Excursion dans le désert de Gobi à dos de chameau

Les chameaux sont tellement nombreux dans le désert de Gobi qu'on peut en voir depuis les voitures, le long des grands axes principaux !

Le fête des chameaux

Vous allez sûrement me demander "quelle est la meilleure période pour partir dans le désert de Gobi à dos de chameau ?". Et bien, la plupart des gens vous diront : vers septembre. Ce qui est une bonne réponse, car avril-mai est la période des grands vents (donc en plein désert, on fait mieux !), et juin-juillet-août, il y fait très chaud. Cependant, je tiens à vous informer d'un événement que peu de gens connaissent : la fête des chameaux ! Elle se déroule dans la petite ville de Bulgan début mars. Et c'est un moment, m'a-t-on dit, unique. 

Si vous partez pendant cette fête, organisez bien votre périple, car la ville n'est pas habituée aux touristes, il y a très très peu d'hôtels (voire pas du tout). Il y a un tourists camp à 15 km de là où vous pourrez vous loger et trouver des informations. Sinon, demandez aux nomades de vous héberger : l'hospitalité a une grande valeur pour eux, et ils vous laisseront rarement dehors. 

L'avantage du mois de mars : vous ferez votre excursion dans un désert glacé, effets et souvenirs garantis ! 

L'inconvénient : en mars dans le désert de Gobi, de jour comme de nuit, les températures sont négatives... Couvrez-vous ! En moyenne -5°C de jour, mais le vent n'est pas encore levé à cette période, et le froid est sec, donc relativement supportable.

L'excursion à dos de chameau

Pour organiser votre excursion pendant un voyage en Mongolie, plusieurs options s'offrent à vous : 

- Soit vous la préparez en amont, via une agence. Informez-vous bien, passer par une agence locale est intéressant mais assurez-vous qu'elle est de confiance.

- Soit vous êtes de vrais aventuriers (un peu comme moi !), et vous tentez de rallier Bulgan, ville des éleveurs de chameaux. Vous trouverez là-bas des locaux qui seront heureux d'organiser votre sortie (et puis, vous savez où partent vos sous...). Si vous optez pour ce choix, le coût moyen était, lorsque j'y étais, de 12€ par chameau par jour + 12€ pour le guide. Il vous faut calculer combien de jours vous partez, combien de chameaux supplémentaires sont nécessaires pour porter vos affaires/tentes/nourriture. Mais je trouve que c'est un prix raisonnable, et vous faites travailler les locaux !

- Soit vous êtes aventuriers ET chanceux, vous aimez le couchsurfing, vous en faites à Oulan-Bator (ou Ulaanbaatar), et votre hôte connait quelqu'un sur place. Joie ! C'est ce qui m'est arrivé et j'ai pu vivre dans une yourte avec des nomades... Inoubliable ! 

Essayez de garder la possibilité de moduler votre parcours. Vous pouvez demander à votre guide de dormir près d'une oasis ou d'un lac, d'aller voir tel ou tel endroit, selon si vous partez une journée ou si vous faites un circuit de plusieurs jours ! 

Une pause bien méritée

Astuces à retenir : 

- Avec tout ce sable, il se faufile un peu partout et c'est assez désagréable. Optez pour un pantalon long avec des chaussettes hautes. Vous pourrez mettre le pantalon dans les chaussettes, et devenir "imperméable" au sable ! Et quel look !

- Prévoyez une crème contre les douleurs musculaires. Même si un chameau est relativement confortable, les jambes sont très écartées entre les deux bosses, et vous serez heureux de la trouver le soir venu...

- Un chameau, c'est comme un cheval, mais en différent. Beaucoup plus lent, beaucoup plus tranquille, il semble aller au rythme qui lui convient sans se soucier de vous. Attention toutefois, s'il vous sent nerveux, cela le stressera, et oui, il peut s'emballer ! Tenez vos rênes fermement et soyez sûr de vous. Il sera alors le plus zen des chameaux de votre excursion !

- Ne pas oublier : écharpe (pour se couvrir la bouche et le nez contre le sable), chapeau, crème solaire, lunettes de soleil, gants. 

- Attention aussi pour ceux qui montent un chameau pour la première fois : lorsqu'il se relève, il lève d'abord les pattes arrières ! Gare à la chute en avant, tenez vous bien, ainsi que vos affaires (surtout l'appareil photo, le mien a fait une jolie chute, et les "scritchscritch" du sable dans l'objectif me rappellent encore ce jour...).

En route !

Voilà ! Vous êtes prêts ! Régalez-vous bien ! 

Marion Darde
39 contributions
Mis à jour le 17 février 2016

Idées de circuits

  • Hors des sentiers battus
Gobi, rencontres nomades en hiver
Env. 12 jours à partir de 1 370 €
rejoindre un groupe
  • Sport et aventure
Khuvsgul, traversée en traîneau à chiens
Env. 15 jours à partir de 1 190 €
  • Hors des sentiers battus
Dans la peau d'un nomade des steppes
Env. 8 jours à partir de 470 €