Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Mongolie

Géographie et habitat naturel de Mongolie

Site de Yolyn Am

D’une superficie de 1 566 500 km², les terres mongoles recèlent de paysages riches et diversifiés.  La Mongolie, qui s’ouvre petit à petit au tourisme, axe tout son potentiel sur sons espace naturel privilégié. Le tourisme vert commence ainsi petit à petit à se développer dans ce pays qui doit sans doute être l’un des moins pollués au monde. De nombreuses lois visant à protéger la faune aussi bien que la flore sont d’ailleurs passées. Avec 18 zones protégées, 21 parcs nationaux, 19 réserves naturelles et 6 monuments historiques et naturels, la Mongolie cherche bien à préserver son territoire !

Géographie et climat

Enclavée entre les deux géants que sont la Chine et la Russie, la Mongolie ne débouche ni sur une mer, ni sur un océan. Son climat est donc continental et extrêmement rude en hiver. On dit d’ailleurs qu’Oulan Bator serait la capitale la plus froide au monde. Les étés, relativement chauds, restent malgré tout aléatoires, les nuits pouvant être des plus glaciales.

Bien que la steppe recouvre plus de la moitié du territoire, les paysages de Mongolie demeurent plutôt diversifiés, entre montagnes, lacs, déserts et vaste plateaux herbeux.  La steppe, qui occupe environ 75% du territoire, se définit selon trois axes : la steppe forestière au Nord avec quelques massifs montagneux, la steppe herbeuse dans le centre et l’Est du pays et la steppe semi-désertique vers le Sud. En continuant vers le Sud, le désert de Gobi s’installe. Contrairement à l’imaginaire collectif, il ne s’agit pas d’un désert de dunes et de sable, mais de cailloux. S’étendant sur 1 200 km du Nord au Sud et sur 2 000 km d’Est en Ouest, le désert de Gobi ne s’arrête pas à la frontière mais se prolonge en Chine. Puis, en allant vers l’Ouest, les paysages se font plus accidentés avec l’Altaï, chaîne de montagnes.

Par ailleurs, même si la Mongolie ne dispose d’aucune ouverture sur la mer ou l’océan, elle possède de nombreux lacs salés et d’eau douce, surtout entre l’Altaï et le Khangai. De nombreuses rivières sillonnent les terres de Mongolie, les principales étant la Tuul, l’Ouon, la Khelen et la Selenge, cette dernière se jetant dans le lac Baïkal en Russie.

Faune et flore

Durant un voyage en Mongolie, pays où la nature prédomine, les chances de croiser un animal plutôt qu’un Mongol sont plus élevées ! Constituée de 80% de pâturages, La Mongolie est un pays d’éleveurs.   Ainsi, les animaux que l’on voit le plus dans un environnement habité par des campements nomades sont les chiens, les bœufs, les chèvre, les chevaux et les yaks.

La faune sauvage occupe bien le territoire de la Mongolie. Sangliers, ours, léopards des neiges, loups, cerfs et bouquetins habitent les montagnes. La steppe, quant à elle, abrite de nombreux rongeurs. Au Nord, vers le lac Khövsgöl où la taïga sibérienne se déploie encore, élans, loups, sangliers, loutres, lièvres et cerfs peuplent les lieux. Au Sud, dans le Gobi, quelques animaux rares, comme les chevaux de Przewalski, foulent le désert, il faut être vraiment chanceux,lors d'un séjour en Mongolie, pour en apercevoir un !  De nombreux loups sévissent dans le désert également, mieux vaut donc rester vigilant.

La Mongolie est aussi une terre bénie pour les amateurs d’ornithologie puisque de nombreux oiseaux migrent sur ces terres.

La flore, dans un territoire recensant quatre milieux écologiques (la taïga, la haute et moyenne montagne, la steppe d’Asie centrale et le désert), est plutôt diversifiée. Le centre et l’est du pays se composent de vertes prairies avec ormes, peupliers, rhododendrons, edelweiss,…les paysages de la taïga sont les mêmes qu’en Sibérie, avec des pins, bouleaux, mélèzes et trembles. Quant au Gobi, le sol est propice à la croissance du saxaoul, un arbre rare aux racines qui s’enfoncent profondément dans le sol pour recueillir de l’eau.

Marie Cavalié
28 contributions
Mis à jour le 3 août 2015

Idées de circuits

  • Hors des sentiers battus
Rencontres hivernales avec les nomades du Gobi
Env. 12 jours à partir de 1 190 €
rejoindre un groupe
  • Sport et aventure
Khuvsgul, traversée en traîneau à chiens
Env. 15 jours à partir de 2 950 €
  • Incontournables
Khangaï et désert de Gobi, aventure nomade
Env. 12 jours à partir de 1 050 €
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage