Mon espace personnel

Les plus beaux parc nationaux du Montenegro

Lovcen, Skadar et Durmitor sont les trois parcs les plus emblématiques du Monténégro. Quel parc est fait pour vous ? Mes suggestions.

Parc du Lovcen : des hauteurs sur la côte

S’il n’y a qu’un parc à faire au Monténégro, c’est bien le parc national du Lovcen. Il est idéalement situé sur les hauteurs de la baie de Kotor, le site le plus touristique du pays, dans le Sud. La plus belle vue sur les bouches n’est pas celle des remparts de Kotor mais bien celle de la route qui mène au Mont Lovcen dans le parc ; il faut vous arrêter en voiture pour admirer le fjord de l’Adriatique.

Le Mont Lovcen est le point d’intérêt principal du parc, le reste, jusqu’à Cetinje, est surtout de la campagne. Sur le site, vous accèderez d’abord au mausolée de Petar II puis à la plateforme pour profiter de la vue sur l’ensemble du pays. Je vous déconseille de grimper en vélo ou à pied au parc, à moins d’être bien entraîné et d’avoir une bonne carte.

Vue sur le Monténégro depuis le Mont Lovcen

Parc Skadar : des paysages grandioses autour d’un lac

Moins touristique que le parc national du Lovcen en raison de sa situation géographique, plus à l’Est de Kotor, ce très grand parc national englobe le lac de Skadar dont une partie se trouve en Albanie. Le point de vue de Karuc est inoubliable. On y voit la rivière qui contourne une colline bien verte.

Profitez-en pour manger dans un petit restaurant où l’on peut pêcher soi-même son poisson : grisant pour les enfants ! Lorsque vous circulez en voiture ou en bus dans le Centre du pays, vous verrez par temps clair des îlots rocheux sur le lac de Skadar.

Parc Durmitor : de la randonnée dans les forêts

Le parc national Durmitor, un espace nature dans le Nord du Monténégro, est adapté à ceux qui veulent randonner, quel que soit leur niveau, mais aussi aux sportifs qui souhaitent pratiquer le rafting, le canyoning et autres sports d’aventure et aux familles qui veulent simplement faire de la barque ou de la tyrolienne.

Il faut rester au moins 3 jours dans le Nord pour que le déplacement en vaille la peine. Les hébergements vers Zabljak sont économiques, chaleureux et parfaitement adaptés aux familles et groupes d’amis comme aux voyageurs solos. 

Julie Olagnol
173 contributions
Mis à jour le 15 janvier 2016