Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Un coucher de soleil sur la côte de Budva

A la belle saison, les fins de journée sont marquées par un léger rafraîchissement des températures et une baisse de la luminosité. Quoi de mieux qu’une balade à pied sur la côte pour profiter d’un coucher de soleil sur la Mer Adriatique ?

Un spectacle quotidien

La transition entre la désertification des plages par les adeptes du bronzage et de la baignade et la montée progressive de l’ambiance festive et nocturne de la ville est le meilleur moment pour perdre pied. A cet instant, les Monténégrins vivant sur la côte en profitent pour se retrouver et s’oxygéner dans un cadre naturel idéal. A défaut de pratiquer la course à pied, un très grand nombre d’entre eux, ou plutôt d’entre elles, exercent la marche rapide, bouteille d’eau à la main et vêtues de leur plus belle tenue de sport. Les hommes quant à eux ont plutôt tendance à se retrouver sur un banc et à échanger leurs avis sur le monde. Extérieur à la scène, on devient réellement le spectateur d’un moment de la vie quotidienne des Monténégrins.

Un changement d’ambiance

Prendre le temps de marcher sur la promenade aménagée sur près de 5 km reliant la vieille ville de Budva à Kamenovo, jolie plage de sable, est un moment à vivre loin de toute l’effervescence citadine et touristique. La nature reprend ses droits, offrant de très belles lumières sur les montagnes se jetant dans la mer. Marcher, s’asseoir sur un banc ou sur la plage, s’accouder à la rambarde ou tout simplement s’arrêter pour profiter du moment de quiétude de début de soirée. Contempler la nature, écouter le bruit des vaguelettes sur les galets, sentir une légère brise marine et laisser le soleil se coucher en rougissant à l’horizon, sur la côte de Budva. Au loin, les lumières de la ville dessinent l’horizon et laissent présager d’une ambiance naissante, comme si deux mondes cohabitaient sans jamais se rencontrer.

Une balade côtière

Au départ de Budva, la promenade longe la lignée de restaurants, bars et discothèques où la foule se prête à l’ambiance festive, tandis que quelques pêcheurs s’adonnent encore pour quelques minutes à leur passe-temps sur les pontons aménagés le long de la côte.

Budva au coucher du soleil

Un premier tunnel nous mène d’abord sur la zone hôtelière de la région de Budva. Becici présente une suite d’hôtels, chacun bordé de sa propre plage. Les transats et parasols mis à disposition pour les clients des hôtels sont, à cette heure, bien rangés pour laisser la place aux baigneurs de fin de journée et à la nature la possibilité de reprendre ses droits. Les vendeurs quant à eux ferment leurs kiosques à souvenirs et les femmes venues vendre leur production fait-main d’éléments en laine repartent petit à petit.

La balade se poursuit entre plages, grèves et villages côtiers parsemés de quelques restaurants à l’ambiance bien plus calme en s’éloignant de la ville. A la sortie du deuxième tunnel piétonnier, le décor est de toute beauté, surplombant une plage de sable fin agrémentée de quelques palmiers et cabanons de bois. Lieu paisible dans un décor naturel, idéal pour un pique-nique les pieds dans l’eau, au soleil couchant, réalisant l'un de vos plus beaux souvenir de voyage du Monténégro.

Mon conseil pratique

Lors de votre séjour au Monténégro, n’oubliez pas que la nuit arrive tôt, alors partez dès 18h pour prendre le temps de profiter du coucher de soleil et rentrez avec les quelques éclairages du bord de mer.

Morgane Mahé
24 contributions
Mis à jour le 4 août 2016