Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 Evaneos vous informe
Monténégro

Le visage actuel de la jeune république monténégrine

Le Monténégro est une jeune République avec un passé récent douloureux. Avec une moyenne d’âge de 36 ans, des atouts naturels invitant au tourisme et des efforts économiques constants, c'est un bel avenir qui attend le pays.

Une population multi-culturelle

Dans les années 1990, en plein cœur de la guerre des Balkans, le Monténégro, tout comme les états voisins, connaît d’importants flux migratoires. De nombreux réfugiés kosovars et serbes sont arrivés en masse, tandis que les Bosniaques ou les Roms s’exilaient vers les pays occidentaux. 

Au printemps 2006, le Monténégro accède à l’indépendance et devient la République du Monténégro, après la dissolution de la communauté d’États de Serbie-et-Monténégro. Le Monténégro adopte une nouvelle langue officielle, le monténégrin, très proche de ce qu’on appelait alors le « serbo-croate » mais qui sera bientôt doté d’une grammaire et d’un dictionnaire propres. L’usage du serbe, du croate, de l’albanais et du bosnien sont encore officiellement acceptés.

Aujourd’hui, le pays, qui compte plus de 620 000 habitants, a un visage multiculturel et multi-religieux ce qui se traduit parfois par des tensions entre les différentes communautés.

Le pari européen

En 2008, deux après son indépendance, la toute jeune République dépose sa candidature officielle pour adhérer à l’Union Européenne. La Commission Européenne attend du Monténégro qu’il fasse des progrès en matière de criminalité, de corruption, de liberté d’information et de multiculturalisme, entre autres. Les efforts se poursuivent et se constatent, ainsi son entrée officielle dans l’Union Européenne est prévue pour dans quelques années si tout se passe bien.

Le pays utilisait déjà la monnaie de l’Union Européenne, l’euro, depuis 1999, sans accord avec la Banque Centrale Européenne. Ce choix démontre bien la volonté du Monténégro d’intégrer rapidement les normes de l’Union Européenne. Également, en 2008, se démarquant de la Serbie, le Monténégro reconnaît officiellement le Kosovo voisin : un pas diplomatique de plus vers l’Ouest et vers l’UE…

Le tourisme, source majeure de revenus et de développement

Les années de guerre ont fragilisé l’ensemble des anciens états yougoslaves mais aujourd’hui, le Monténégro se modernise et s’enrichit. La croissance est là et le revenu moyen par habitant augmente de manière constante.

Le tourisme représente 15% du PIB monténégrin. Si la Croatie a été le pays  balkanique à la mode ces dernières années, le Monténégro le suit désormais de très près. Il faut dire que le pays présente bien des atouts : un littoral préservé de tout beauté, avec notamment la baie et la ville de Kotor classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, les Alpes dinariques au nord et au centre du pays, le lac Skadar à l’est. La petite taille du pays, le réseau routier simplifié et sa monnaie européenne sont autant d’avantages pour quiconque souhaite découvrir le Monténégro.

Le parc national du Durmitor

Reste à espérer que le tourisme de masse ne soit pas à l’origine, dans le futur, de dégradations écologiques et que le littoral continue d’être ainsi préservé…

Parmi les autres secteurs d’activité porteurs, on peut aussi citer la banque (le pays n’a pas connu la crise financière mondiale de 2008) et la métallurgie (acier et aluminium). L’économie souterraine, avec le trafic de cigarettes, de drogue et de voitures volées est important et le gouvernement devra encore faire d’importants efforts pour y mettre fin et ainsi pouvoir devenir membre de l’Union Européenne.

Stéphanie Charbit
94 contributions
Mis à jour le 11 septembre 2015

Idées de circuits

  • Incontournables
Art de vivre
Env. 8 jours
combiné
  • Hors des sentiers battus
Autotour unique du Monténégro à l'Albanie
Env. 11 jours à partir de 1 080 €
  • Charme et insolite
Aventures et farniente en amoureux
Env. 15 jours à partir de 2 970 €
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage