Endroit béni par les Dieux, le Nepal est petit pays de légende dont peu de voyageurs rentrent déçus. Voici les clés pour préparer au mieux votre voyage au Nepal, « les marches qui donnent accès au Paradis ».

Voyage au Nepal : Présentation

Petit pays de 150 000 km², le Nepal se situe au Nord du sous-continent Indien, à une quinzaine d’heures de vol de Paris. Cette bande de terre coincée entre les géants indiens et chinois abrite quelques un des plus hauts sommets du monde et est un véritable paradis pour le trekking et l’alpinisme. C’est également la terre natale du Bouddha, et un séjour au Nepal est un voyage à travers une culture bouddhiste omniprésente : monastères, temples, chorten font partie intégrante du paysage népalais. Peuple paisible et chaleureux, les habitants du Nepal vous accueilleront en toute simplicité, autour d’un thé ou d’un verre de Chang, la bière nationale.

Les idées de circuits au Nepal

Vous débuterez votre voyage au Nepal par la capitale Katmandou, dans laquelle vous pouvez passer deux à trois jours, en visitant les environs (Patan, Bhakatpur...). De là, les possibilités sont multiples. Les amateurs de trek trouveront des circuits principaux autour des Annapurnas (départs possibles de Pokhara), ou dans la vallée de Katmandou. Pour les voyageurs intéressés par la découverte du patrimoine népalais, il existe de nombreux sites classés à l’Unesco, comme les stûpas bouddhistes de Swayambu et Bodnath, dans la vallée de Katmandou.
A 5h de route au Sud de la capitale, les amoureux de la nature pourront étendre leur circuit au Nepal dans la région du Thérai, où se trouve notamment le fameux parc national du Chitwan.

Les clés pour préparer votre voyage au Nepal

Pour entrer au Nepal, vous aurez besoin d’un visa (à l’ambassade ou au consulat du Nepal, à Paris, ou directement sur place aux postes-frontières). Trois visas sont disponibles : 15 jours (25€), 30 jours (40€) ou 90 jours (100€), payables sur place uniquement en espèces.
La meilleure façon de visiter le Nepal reste en voiture avec chauffeur, accompagné d’un guide national (francophone si possible), les transports locaux étant assez précaires (bus bondés, pas de trains). Pour les trekkings, la présence d’un guide est indispensable.
Les saisons idéales pour un voyage au Nepal restent l’automne (octobre-novembre) et le printemps (mars-mai).
Pour les voyageurs ayant été en Inde, vous retrouverez ici quelques automatismes : « Namasté » pour saluer, main droite pour manger et pour dire oui, on secoue la tête de droite à gauche !
Bon voyage au Nepal !