Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Atteindre les 7 000 mètres

Après les puissants séismes qui ont frappé le Népal en Avril et Mai 2015, le pays se reconstruit petit à petit. Cet article a été écrit avant la catastrophe.

Essentiellement destiné aux randonneurs les plus confirmés, un voyage au Népal est le passage parfait pour aller se frotter à l’altitude mythique des 7 000 mètres.

L’importante préparation

Symbole à lui tout seul de tous les rêves et de tous les fantasmes des plus aguerris des alpinistes, l’Everest, le toit du monde, élève ici-même au Népal ses 8 848 mètres d’altitude. Il domine une multitude de sommets dépassant les 7 000 mètres d’altitude. Certains d’entre-eux sont aussi très techniques, d’autres sont relativement plus abordables.

Quoi qu’il en soit, on ne se lance pas à l’assaut de ces géants sur un coup de tête et une préparation méticuleuse est absolument indispensable. Dans le monde de la haute montagne il y a quelques barres mythiques comme celle des 5 000 mètres, des 6 000 mètres, des 7 000 mètres ou des 8 000 mètres. De telles altitudes ne se trouvent pas partout sur la planète, voilà pourquoi vous devez profiter de votre voyage au Népal pour tenter cette expérience.

Avant toute chose, il est absolument obligatoire de louer les services d’une agence pour tout organiser. Le choix de celle-ci est très important et vous devez absolument vous renseigner quant à son sérieux. Il est aussi évident que de votre côté, vous devez suivre une sérieuse préparation physique et un entrainement régulier. Il est aussi important de s’habituer à l’altitude en faisant quelques marches pour supporter au mieux le potentiel mal aigu des montagnes. Prévoyez aussi des vêtements et du matériel de montagne de bonne qualité.

Pour finir, cette expérience nécessite un moral d’acier et une volonté de fer pour aller tutoyer ces altitudes au milieu de paysages extraordinaires.

Les hauts sommets du Népal

En avant marche

Une fois arrivé dans la capitale Katmandou, toute la chaîne de l’Himalaya et toute la chaîne des Annapurnas s’ouvriront devant vous. C’est dans cette seconde que vous vous rendrez si vous choisissez de faire votre ascension dans la partie de l’Extrême-Ouest du pays.

Ici parmi les sommets les plus hauts, les plus populaires sont le Saipal avec ses 7 040 mètres d’altitude et l’Api qui s’élève à 7 132 mètres. Voilà une occasion rêvée de se mesurer à un 7 000 mètres mythique.

Une fois votre permis de trek en main, vos chaussures aux pieds, vos rêves plein la tête et le courage au cœur, vous allez entamer cette ascension magique, cette expérience unique. Si l’émotion ressentie une fois au sommet est intense et très personnelle, n’oubliez pas que le succès d’une telle aventure est avant tout collectif. Sans votre guide, sans les sherpas qui portent le matériel, sans une organisation et une logistique bien ficelées, il serait impossible d’atteindre de telles altitudes.

David Debrincat
896 contributions
Mis à jour le 26 février 2016