Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Le Nicaragua aujourd'hui, un pays sûr à visiter

Le Nicaragua est à l'image de son drapeau, terre entre deux eaux, longée par une chaîne de volcans. C'est un pays fertile et vaste, le plus grand d'Amérique Centrala, qui a longtemps été oppressé par la dictature. Les choses semblent se calmer et le pays tente de faire oublier l'image de la guerre civile. Lors de votre séjour au Nicaragua vous n'en verrez pas les traces, mais elles sont bien présentes dans le cœur des habitants qui ont à partager sur le sujet si vous êtes curieux de leur histoire.

Un climat politique stabilisé

Le Nicaragua était jusqu'à il y a encore quelques années totalement instable et souffrait des conflits d'intérêt entre les différents descendants et/ou représentants des régimes en place. Une dictature qui a laissé des traces et transformé l'un des pays les plus riches d'Amérique Centrale en l'un des plus pauvres. Depuis quelques années, la situation semble se stabiliser et le pays entre dans une phase qu'on espère plus clémente pour la population. Pour le voyageur c'est l'un des pays les plus sûrs d'Amérique centrale en matière de sécurité. Le gouvernement mène une politique qui aide à réduire les violences liées au trafic de drogue et le pays est moins touché que ses voisins.

Des volcans actifs

Le Nicaragua est fier de ses 26 volcans dont certains sont en activité. Le pays est par ailleurs situé sur une zone tectonique. Les plus importants séismes remontent à 1972 et 1931. Le bilan humain et matériel fut lourd. On a récemment constaté une activité du volcan Telica au nord de Leon et du volcan Concepción sur l'île d'Ometepe, cette activité se résume toutefois à des fumerolles et de brèves secousses sismiques, ce qui est assez courant. Il convient de se tenir informé des dernières nouvelles en date auprès des autorités locales.

Volcan Momotombo

Un pays tourné vers l'écotourisme

Situé sur le couloir biologique méso-américain, le Nicaragua possède une biodiversité conséquente. 18% de son étendue est inscrite dans un programme de préservation, sous la forme de parc ou réserve. Le gouvernement a conscience du potentiel éco-touristique du pays et les initiatives vont dans ce sens. Si vous allez sur l'île d'Ometepe par exemple, les villageois accueillants seront ravis de vous renseigner. Balade en barque, promenade dans les plantations, randonnées au volcan, vous aurez l'embarras du choix.

Un projet controversé : le canal du Nicaragua

Le projet d'un canal qui relierait la mer des Caraïbes à l'Océan Pacifique ne date pas d'hier. Sa concrétisation arrive de façon soudaine et dans des conditions floues. Le chantier pharaonique du Canal du Nicaragua estimé à 50 milliards de dollars a été attribué à une société chinoise. Il a commencé en décembre 2014 et prévoit de s'achever en 2019. De ce fait des paysans seront expropriés, des Indiens seront déplacés et bien sûr la population est inquiète des conséquences sur l’environnement, notamment sur le lac Nicaragua aussi appelé Cocibolca. Des manifestations ont lieu régulièrement dans différentes villes du pays et la population exprime sa colère et son désarroi face à cette initiative obscure.

Rose Nicolini
159 contributions
Mis à jour le 14 mars 2016
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage