Mon espace personnel

Inattendus et solitaires : les Marlborough Sounds

S i vous voyagez à travers la Nouvelle Zélande pour découvrir son côté naturel et sauvage, vous ne pouvez pas ne pas passer par les Marlborough Sounds. Aussi difficile soit-elle d'accès, elle récompense au centuple les voyageurs avides d'inattendu, de solitude et de nature !

Comment aller dans les Marlborough Sounds ?

Contrairement à beaucoup de lieux néozélandais, les Marlborough Sounds ne sont (quasiment) pas accessibles aux personnes motorisées. Etant donné que c’est un territoire essentiellement maritime, composé de canaux étroits serpentant entre des montagnes, il est virtuellement impossible d’y circuler autrement que par la voie maritime. Cela signifie, au choix, d’utiliser les services d’une compagnie touristique locale, de passer par le biais du bateau postal ou encore de posséder votre propre matériel (un canoë, un kayak…) et de vous lancer - littéralement - à l’aventure et à la découverte de cet univers incroyable.

Il faut absolument que vous preniez en compte certains éléments avant de partir : savoir que les rencontres humaines sont aussi aléatoires que rares, posséder obligatoirement une carte détaillée des lieux pour vous orienter, prévoir plusieurs jours de nourriture (si vous comptez rester en autonomie) et essayer, au maximum, d’anticiper vos étapes et vos lieux de repos. Le plus simple, pour explorer les Marlborough Sounds, est de partir de Havelock, la capitale mondiale de la moule verte, un plat aussi délicieux que méconnu. Cette petite ville est aisement accessible depuis Picton (via la remarquable et sinueuse Queen Charlotte Coastal Road) ou Blenheim.

Comme vous n’allez pas dans un milieu touristique habituel, prenez (vraiment) le temps de vous préparer, vous vous éviterez ainsi de mauvaises surprises !

Les Marlborough Sounds

Que faire dans les Marlborough Sounds ?

Si vous êtes attirés par une Nouvelle Zélande civilisée, culturelle, où vous marchez dans des rues bétonnées et allez de musée en musée sans souci, inutile de vous dire que vous allez être sérieusement dépaysés dans les Marlborough Sounds ! Ici, les seules choses que vous pourrez admirer sont les paysages et les seules oeuvres à décrire seront celles de Mère Nature : de vastes montagnes vertes se découpant dans un paysage de canaux, un ciel dégagé de toute pollution lumineuse et des possibilités infinies de randonnée.

Les rencontres humaines sont possibles et vous laisseront sans doute des souvenirs inoubliables car ne vivent ici que ceux qui l’ont choisi : des éleveurs de moutons, des guides touristiques retirés et, ça et là, quelques rares, beaux (et chers) hôtels. Prendre une bière à côté d’un hydravion, au fin fond d’une anse, après avoir pagayé pendant une journée entière est une expérience à vivre au moins une fois pendant un voyage en Nouvelle Zélande !

D’autre part, une forme alternative de tourisme est possible, grâce à du bénévolat de type Helpx ou Wwoofing. Si vous désirez vivre dans une ferme pendant quelques jours et gagner ainsi votre logement et votre nourriture, pourquoi ne pas tenter l’expérience ? Vous pouvez également louer de petites maisons le temps d’une semaine, en été, et vous couper du monde (le téléphone portable passe très mal et l’internet est quasi inexistant). Les Marlborough Sounds : une expérience dans un cadre unique !

Cedric Tinteroff
144 contributions
Publié le 8 janvier 2015