Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 Evaneos vous informe
Ouzbékistan

Des premiers Ouzbeks à nos jours : histoire de l’Ouzbékistan

Tout commence avec la dynastie des Achéménides...

L’histoire des premiers Ouzbeks

La dynastie perse des Achéménides, qui regroupe les premières civilisations apparues en Ouzbékistan, s’établit en Asie Centrale au VIe siècle avant JC. Alexandre de Macédoine y met fin deux siècles plus tard. Le pays est aussi dominé par les Perses puis par les Turcs. L’Asie Centrale, dont l’Ouzbékistan, est ensuite conquise par les Arabes et rattachée au territoire du khalifat arabe au VIIIe siècle. C’est ainsi que l’Islam s’introduit dans le pays. La dynastie des Karakhanides règne ensuite jusqu’au XIIIe siècle. Le pays se développe économiquement et culturellement aux XIVe et XVe siècles.

De l’Etat des Timourides à la République soviétique

L’Etat des Timourides, dont la capitale est Samarkand, marque l’histoire de l’ Ouzbékistan, tout comme la monarchie absolue formée à cette époque et dirigée par Amir Timour. Puis, dans la deuxième moitié du XIXe siècle, l’Ouzbékistan est, comme une grande partie de l’Asie Centrale, annexé par la Russie. Le gouvernement du Turkestan est formé quand la Russie annexe une première partie des terres ouzbeks. Puis, quand le pays entier est annexé, l’Ouzbékistan devient une République socialiste soviétique, en 1924. Le pays fait partie de l’URSS pendant environ 70 ans.

Pendant la Seconde guerre mondiale, l’Ouzbékistan accueille des milliers de familles soviétiques, ce qui contribue à russifier la république. La culture du coton se fait de manière intensive entre 1960 et 1980. Elle a un impact catastrophique sur l’environnement : le drainage accéléré des ressources des fleuves Amou-Daria et Syr-Daria contribué à l’assèchement de la mer d’Aral. 

Histoire Ouzbékistan

Depuis l’indépendance de l’Ouzbékistan

En 1991, l’Ouzbékistan obtient son indépendance et devient membre de la Communauté des Etats indépendants. Après une petite période de développement des libertés civiques, I. Karimov durcit le régime. Différents mouvements de contestation se forment, des violences éclatent et même des attentats ont lieu. Le président se sert de cette opposition pour durcir encore la répression. L’Ouzbékistan vit dans la censure. Son gouvernement procède à des arrestations arbitraires et utilise la torture. De nombreuses condamnations à mort sont prononcées. Karimov est réélu en 2000 puis en 2007. Les élections de 2009-2010 ne changent rien étant donné que tous les partis de l’assemblée sortante et participant au scrutin soutiennent le chef de l’Etat. Des doutes persistent quant à la sincérité du scrutin.

Depuis 2003, Karimov se rapproche de Vladimir Poutine. Le pays adhère en 2006 à l’Eurasec, ou Communauté économique eurasiatique sous tutelle russe. En 2005, le gouvernement ouzbek réprime dans le sang une insurrection populaire, ce qui fait des centaines de victimes : c’est le massacre d’Andijan.

Tiphaine Leblanc
125 contributions
Publié le 8 janvier 2015

Idées de circuits

  • Incontournables
Sur les traces de Marco Polo
Env. 14 jours à partir de 1 470 €
rejoindre un groupe
  • Incontournables
Circuit Gastronomique en groupe
Env. 8 jours à partir de 790 €
  • Incontournables
Samarcande - Carrefour de la route de la Soie
Env. 14 jours à partir de 1 330 €
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage