Destinations
Autres destinations au Moyen-Orient
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

A savoir avant la visite du Tombeau des Patriarches à Hébron

Le Tombeau du Patriarche est le monument à voir à Hébron, ville de l’extrême sud de la Palestine qui connait de vives tensions en raison du nombre très élevé de colonies juives illégales - dont une au milieu du centre historique - et de la symbolique de ce lieu saint, très important à la fois pour le judaïsme et l’islam. Ce complexe comprenant une synagogue et une mosquée a été construit sur un ensemble de grottes sacrées, c’est un centre spirituel important pour les deux religions, une étape religieuse incontournable au cours d'un voyage en Palestine.

La symbolique juive

Nommé en hébreu Ma-arat Hamakhpelah, soit la « grotte des doubles tombes », il fait référence aux tombes jumelles où seraient enterrés des couples bibliques : Adam et Eve, Abraham et Sarah, Isaac et Rébecca et enfin Jacob et Léa.

La légende de l'Ancien Testament décrit dans le livre de la Génèse l’existence d’une grotte sur un terrain acheté par Abraham sous le nom de Makhpéla près d’Hébron. C’est ici que le patriarche aurait enterré son épouse Sarah. C’est auprès de Sarah qu’Isaac et Ismaël enterreront, plus tard, leur père Abraham. Jacob demandera à être enterré là aussi avec sa première épouse Léa, et Rebecca la femme d’Isaac aurait aussi sa sépulture ici même.

La symbolique musulmane

En arabe, il est baptisé Al-Haram Al-Ibrahimi, qui signifie « le lieu sacré d’Ibrahim » mais aussi Haram al-Khalil, « le lieu sacré de l’ami de Dieu », ainsi que Al-Maghara, « la caverne de la grotte ». Pour les Musulmans, Abraham est un prophète primordial dans le monothéisme et dans l’islam, mis au même rang que Noé, Moïse, Jésus et Mohammed. Selon le Coran, c’est lui qui a construit la Kaaba de La Mecque avec son fils aîné Ismaël.

Vue sur la ville d'Hébron

Le monument aujourd'hui

Le monument actuel est vraiment ancien, le mur provenant d’une enceinte fortifiée est très imposant avec 18 m de hauteur et 2,6 m d’épaisseur. Il a été édifié à l’époque d’Hérode le Grand, et constitue le second lieu saint pour les Juifs, derrière le Mont du Temple à Jérusalem qui fut détruit par les Romains et dont il reste aujourd’hui seulement le mur des Lamentations. Ce monument a survécu et pour cette raison première, il est tout à fait exceptionnel. Il a pourtant été maintes fois remanié : les Byzantins l’ont transformé en église, puis les Musulmans en mosquée d’Abraham et les Croisés chrétiens l’ont remanié à nouveau en église Saint Abraham. 

La synagogue juive occupe la majeure partie du bâtiment et est organisée autour d’une cour et quatre cénotaphes, chacun situé dans une salle octogonale et dédié à un des couples saints, tandis que la mosquée se situe dans une partie plus réduite. L’accès aux grottes est situé sous la salle de prières de la mosquée, il est interdit au public, car le waqf (responsable religieux en charge du lieu saint) en interdit l’accès. La tradition juive prédit aussi que quiconque s’y aventurera sera frappé d’une malédiction mortelle.

Camille Griffoulieres
225 contributions
Mis à jour le 6 juin 2016
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage