La Papouasie n’est pas destiné à un large public de voyageurs, mais s’adresse à ceux qui veulent vraiment découvrir cette région méconnue du monde, et ses habitants.
Voici tous nos conseils pour bien préparer votre voyage en Papouasie

La Papouasie : présentation

Situé à l'extrême Est de l’archipel Indonésie, la Papouasie Occidentale est une terre mystérieuse et lointaine, longtemps restée dans l’ombre du monde. Ces habitants originels, les ethnies rassemblés sous l’appellation du « Peuple Papous », ont vu le premier homme blanc arriver dans leur forêt en 1961, seulement ! La partie orientale de l’île est indépendante (Papouasie Nouvelle-Guinée) et plus largement occidentalisée.
Outre ses habitants, la Papouasie abrite aussi une nature luxuriante, entre jungle et montagne, propice à de beaux treks.

Votre séjour en Papouasie : les circuits

On distingue trois région : le Nord, le centre et le Sud. Au Nord du pays, vous découvrez le superbe et immense lac Sentani. Vous partez en bateau à la rencontre des populations de pêcheurs qui vivent sur des petites îles et des maisons sur pilotis. C’est aussi l’occasion de découvrir les traditions locales, notamment les sculptures sur bois ou la peinture sur écorce.
Vous passez deux-trois jours aux abords de Sentani, avant de descendre vers le centre de l’île.
Vous prenez un vol et entrez dans la vallée de Baliem, région reculée où vivent la majorité des ethnies Papous. Un trek de trois jours peut-être organisé dans cette vallée, seul moyen d’aller à la rencontre des nombreux villages où vivent notamment les Dani, tribus aux rites fascinants.
Une expérience tout à fait unique, au milieu d’une nature foisonnante et généreuse.

Enfin, pour terminer votre séjour en Papouasie occidentale, vous pouvez vous rendre sur les plages de l’île de Biak, au Nord-Est du pays. Peu visitée par les touristes, vous y trouverez des plages magnifiques et sauvages, idéales pour les amateurs de plongée. Idem dans l’archipel de Yapen, voisine de Biak.

Les clés pour partir en Papouasie

Communément appelée Irian Jaya, la Papouasie occidentale dispose de deux aéroports, à Jayapura, la capitale près du lac de Sentani et au centre du pays, à Wamena. Des vols réguliers partent de Java et Bali, ainsi que de Kuala Lumpur. Le climat y est chaud et humide, et les pluies sont fréquentes tout au long de l’année. Malgré cela, entre juin et septembre, c’est la période la plus sèche.
Si vous partez dans le centre du pays à la rencontre des ethnies, vous ne trouverez pas d’hébergements très confortables et serez obligés de marcher (dans des conditions parfois difficiles) pour rejoindre les villages. Autant vous avertir !
Un voyage en Paouasie Occidentale reste une aventure, à déconseiller donc aux touristes qui souhaitent un autre genre de séjour en Indonésie.