Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Pologne

Politesse et usages en Pologne pour des vacances réussies

Lors de votre voyage en Pologne, voici quelques règles que vous devrez respecter pour que tout se passe bien dans le pays.

Religion et racisme : bon à savoir

Les Polonais sont plutôt accueillants et chaleureux, mais pas forcément au premier abord, il faut donc souvent faire le premier pas. Vous verrez vite à qui vous aurez à faire. Les filles sont généralement mieux éduquées, polies et courtoises que les garçons. Il y a vraiment deux types de Polonais.

En raison de la forte influence de la religion, on ne parle pas du diable, on ne critique pas la chrétienté avec un Polonais, mais on critique volontiers les autres (musulmans, juifs, etc.). Certains Polonais ont en effet des propos douteux sur les Juifs, flirtant avec l’antisémitisme ou au moins l’antisionisme. Qu’on vous rassure, ce n’est heureusement pas le cas de tous et les jeunes générations sont beaucoup plus ouvertes.

En revanche, la haine des Russes, elle, se transmet dès le berceau. N’allez pas confondre un Polonais et un Russe ou vous allez passer un sale quart d’heure. Sur la question des étrangers, les Polonais font preuve de mauvaise foi car il y a eu très peu d’immigration ces dernières années et les locaux ont pourtant souvent tendance à faire preuve d'un peu de racisme. En raison toujours de la religion, les voyageurs homosexuels devront rester discrets et certains propos vous choqueront peut-être par leur conservatisme.

Attention à l’alcool !

Le Krupnik : les amateurs d'alcool apprécieront

On entend beaucoup de jurons dans les milieux populaires, aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Des « kurwa » (putain) pleuvent tous les deux mots. Ce fait est très marquant, surtout quand on comprend la langue.

Les Polonais ont le goulot bien en pente : ce n’est pas un stéréotype. Le pays compte en effet beaucoup d’alcooliques. A Cracovie et dans les campagnes, mieux vaut prendre la poudre d’escampette face à des hooligans (dresy en polonais), supporters des équipes locales, au risque de se retrouver au milieu d’une bagarre, surtout s’ils ont abusé du krupnik, le délicieux alcool local à base de miel. A ce propos, le krupnik est vraiment traître et assomme d’un coup. Mieux vaut prendre vos précautions.

Flattez vos hôtes

Ce tableau un peu noir du Polonais rustre et mal élevé doit être nuancé. En effet, il y a aussi beaucoup d’intellectuels en Pologne et une jeunesse qui bouge. Vous trouverez facilement un interlocuteur pour parler musique, littérature, cinéma étranger, etc. ainsi que - pour se flatter -, du glorieux passé culturel et artistique du pays.

La jeunesse présente une ouverture grandissante sur les autres cultures du monde, européenne, américaine, asiatique, avec des gens à la pointe, notamment grâce à la diaspora polonaise (États-Unis, Australie, pays anglo-saxons). Gardez donc plutôt en tête que les Polonais (à jeun) sont très aimables.

Julie Olagnol
173 contributions
Mis à jour le 20 janvier 2016

Idées de circuits

  • Hors des sentiers battus
Nature sauvage de l'Europe, les parcs nationaux 
Env. 7 jours à partir de 1 640 €
  • Hors des sentiers battus
Mémoires de la Seconde Guerre Mondiale
Env. 8 jours à partir de 600 €
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage