Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Saint Martin (Antilles françaises)

Joyeux melting pot religieux à Saint-Martin

Yoga sur la plage

Le plus beau souvenir que j'ai de Saint-Martin en terme de religion reste le profond respect qu'ont les habitants les uns envers les autres pour leurs croyances. Ce respect a joué sans nul doute pour beaucoup dans l'intégration des différentes cultures composant le beau brassage ethnique que l'on trouve sur l'île.

Un melting pot respectueux

Si en métropole on a plus de chance de se faire sortir de sa grasse matinée dominicale par les cloches de la messe, à Saint-Martin ça peut tout aussi bien être les psaumes rasta que les gospels évangélistes qui peuvent faire office de chant du coq. Plus qu'une image, un fait : j'habitais à cent mètres d'une église rastafari et tous les dimanches, alors que j'épongeais encore les excès de rhum de la veille, ce sont des beaux chants reggae qui me tiraient du lit. Dans ma classe, je pouvais compter autant de religions différentes que d'élèves. Témoins de Jéhovah, évangélistes, adventistes et catholiques suivaient le même cours dans la joie et la bonne humeur.

Croix sur la plage

Un soupçon de magie

En terme de chiffres, histoire oblige, la plupart de la population saint-martinoise est chrétienne, en grande partie protestante. On compte de nombreuses églises anglicanes, baptises, évangélistes ou encore méthodistes d'un côté comme de l'autre de l'île. Mais on retrouve aussi des syncrétismes propres aux Antilles et plus globalement à la Caraïbe, inspirés aussi bien par le vaudou haïtien que par d'anciennes croyances africaines importées à l'époque de l'esclavagisme comme l'Obeah. Plus obscures et controversées, certaines sectes ont aussi fait leur apparition, profitant du terreau fertile qu'est Saint-Martin en terme de croyance. 

Quelques cultes à ne pas oublier

Si le protestantisme et ses dérivés sont donc majoritaires à Saint-Martin, d'autres religions sont aussi installées de façon plus discrète. Une mosquée à Philisburg permet aux musulmans de prier, tandis que les rares Bouddhistes et Hindouistes doivent se contenter de la sphère privée... même si les cours de yoga très teintés de ces deux spiritualités orientales sont légion sur l'île. Quoi de mieux que de méditer face à la mer après tout ? 

Marie-Aurélie Graff
69 contributions
Mis à jour le 23 décembre 2015
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage