Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Singapour

La religion à Singapour, un exemple de cohabitation

Même si une majorité de la population de Singapour est bouddhiste (un tiers des Singapouriens s'en revendiquent), les autres religions ne sont pas écartées. C'est ainsi qu'au cours de votre voyage à Singapour, vous pourrez voir des mosquées, des églises, et des temples hindous ou encore chinois se dresser fièrement dans la ville.

Mélange et cohabitation

C'est bien l'une des caractéristiques de la ville-état : le respect mutuel. C'est comme si les habitants avaient compris que c'était l'une des raisons de la prospérité si fulgurante de leur pays. La religion à Singapour est très mélangée, à l’image de la ville-état. C’est ce qui fait sa force et à la fois sa particularité. En effet, les calendriers religieux se mélangent ainsi que les différents lieux de culte. On pourra ainsi trouver un temple hindou au milieu de Chinatown, etc.

Il ne sera pas rare de voir un mariage chinois à côté d’un mariage malais. Chaque groupe religieux et culturel est appelé à conserver sa propre identité et ses propres traditions tout en respectant une certaine conformité et modernité. Et c'est là tout le paradoxe de Singapour.

Ces mélanges de divinités se combinent assez bien avec le libéralisme économique du pays. De plus, une attention particulière est donnée au feng-shui, la manière de disposer les meubles et de se placer soi-même pour profiter au maximum des énergies positives.

Différentes religions et fêtes religieuses

Les religions majoritaires dépendent des ethnies présentes dans la ville-état. Ainsi on trouvera des bouddhistes, des hindous, des musulmans…

Dans les chiffres, les Singapouriens sont en majorité bouddhistes (avec 33% de la population), viennent ensuite un peu plus de 18% de chrétiens (venant d'une majorité de résidents permanents mais aussi de certains Chinois), 14,7% de musulmans (venant pour l'énorme majorité de la population originaire de Malaisie), un peu moins de 11% de taoïstes, puis 5% d’hindouistes, enfin 17% déclarent n'avoir aucune religion.

Même si Singapour est un état laïc, et que certaines valeurs occidentales se sont grandement disséminées dans le pays, les jeunes conservent une religiosité stable et seul 1/5 des moins de 25 ans se déclare sans religion. 

Concernant les fêtes religieuses, le multiculturalisme est également représenté dans le calendrier singapourien. Par exemple, seront célébrés le Nouvel An chinois, le Vendredi Saint chrétien, l’Aïd al-Adha (fête du sacrifice musulman) ou encore la fête célébrant la naissance de Bouddha. Toutes ces dates sont des jours fériés dans le calendrier officiel de Singapour au même titre que la fête du travail ou d’indépendance (le 9 août).

Encore un exemple de la mixité et du respect d'autrui qui règne dans le pays.

Temple chinois à Singapour

Marie Foucaut
210 contributions
Mis à jour le 17 mars 2016

Idées de circuits

combiné
  • Incontournables
Singapour et la péninsule malaise
Env. 13 jours à partir de 2 150 €
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage