Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 - Réouverture des frontières :en savoir plus
Singapour

Sécurité à Singapour, surveillance ou Big Brother...?

Singapour est réputée être une destination très sûre. Mais à quel prix ?

Une sécurité omniprésente à Singapour

La sécurité à Singapour est l’un des fers de lance du gouvernement. Les gens doivent se sentir en sécurité chez eux, de plus le pays est assez petit pour être bien contrôlé. Pour cela, les règles sont strictes et les amendes élevées. Par exemple, il est interdit de mâcher du chewing-gum (la loi tient son origine dans l'utilisation qu'en faisaient les jeunes pour dégrader le nouveau métro singapourien, et également car les gens les jettent par terre après consommation et cela nuirait à la propreté du pays), la vente et l’importation sont même interdites dans le pays. Cela peut valoir jusqu’à $1000 d’amende.

Il est également interdit de cracher, de s’asseoir dans les escaliers, de manger, boire ou fumer dans le métro, de traverser en dehors des clous…

Pour surveiller ces travers, certains policiers sont en civil et attendent de constater la moindre effraction pour mettre une amende. Il existe même des cas où les policiers discutent directement avec vous pour prendre un café et attendent un écart de votre part.

Grâce à cela, le pays est devenu l’un des plus propres et sécurisés au monde. Et l’on compte nombre de cas de personnes expatriées ou de touristes ayant oublié un portefeuille ou un portable dans un lieu public (café, boutique de vêtements, taxi…) et ayant récupéré leur bien sans encombre après s’en être rendu compte.

Des caméras omniprésentes : un respect de la vie privée bafoué ?

Cependant, les petits délits continuent tout de même et le bon sens est toujours de rigueur. Les vols de bicyclettes, comme les vols de chaussures emmagasinées devant les temples à Chinatown sont assez fréquents. 

Sauf qu'à Singapour, les caméras de surveillance sont légion. Et elles sont justifiées par le gouvernement par la protection des habitants et des touristes. Dans la rue, tout le monde est filmé. Et tout le monde l’accepte plus ou moins.

De plus, pour renforcer leur « efficacité », les autorités ont le pouvoir de procéder à des perquisitions et d’avoir accès aux appels téléphoniques ainsi qu’aux relevés de compte plus facilement qu’en France par exemple. Cela pose un problème concernant le respect de la vie privée, mais il faut dire qu’ici, les gens préfèrent être surveillés et avoir l’esprit tranquille. Cela ouvre quand même le débat pour nous, Occidentaux, qui tenons particulièrement à notre liberté.

Télésurveillance à Singapour, Big Brother ?

Marie Foucaut
210 contributions
Mis à jour le 17 mars 2016

Idées de circuits

combiné
  • Incontournables
Singapour et la péninsule malaise
Env. 13 jours à partir de 2 150 €
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage