Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Sri Lanka

Le Sri Lanka, théâtre de nombreux combats

République démocratique socialiste depuis 1977, le Sri Lanka abrite l’un des conflits communautaires les plus violents du monde : celui qui oppose les Cinghalais et les Tamouls.

Les premiers Cinghalais

Les premiers Cinghalais arrivent du nord de l’Inde au Ve siècle avant JC et prennent la place des Veddha, une population aborigène aujourd’hui disparue. Le bouddhisme fait son apparition sur l’île un siècle plus tard, durant l’essor du royaume cinghalais d’Anuradhapura. Par la suite, c’est Polonnaruwa qui deviendra la capitale du pays. En 1505, c’est l’invasion : les Portugais débarquent à Colombo et conquièrent rapidement toute l’île, à l’exception de la région montagneuse de Kandy. En 1658, c’est au tour des Hollandais de s’installer sur l’île après en avoir chassé les Portugais. Puis, en 1802, Ceylan (qui est une jolie étape lors d'un voyage) devient une colonie anglaise, et l’île obtiendra le statut de dominion indépendant au sein du Commonwealth britannique seulement en 1948. Le premier gouvernement indépendant est l’UNP (United National Party). En 1971, l’état d’urgence est imposé sur les territoires des Tamouls, victimes de discrimination et revendiquant un état indépendant, l’Eelam… Le début d’un long conflit entre communautés cinghalaise et tamoule, qui perdure aujourd’hui encore.

La première femme Premier ministre au monde

En 1960, Sirimavo Bandaranaike devient la première femme Premier ministre au monde quand le SLFP (Sri Lanka Freedom Party) atteint le pouvoir. Dans les années qui suivent, SLFP et UNP alternent à la tête du pays. En 1971, le Sri Lanka connaît une grande vague de violence avec l’insurrection d’un mouvement extrémiste dirigé par le Front de Libération du peuple. Le 7 septembre 1977, le Sri Lanka devient République démocratique socialiste. Les ambiguïtés de la politique menée par les autorités cinghalaises vis-à-vis de la communauté tamoule encouragent une violence accrue dès 1983. Le nouveau président de l’UNP tente de régler ce problème dès 1988 mais la trêve est courte et les combats reprennent de plus belle.  

Statue au Sri Lanka

Télécharger gratuitement le guide Sri Lanka à imprimer !
Au programme : conseils utiles, quand partir, informations pratiques...
Télécharger mon guide Sri Lanka

Un conflit qui ne cesse jamais...

En 2004, un tsunami anéantit une bonne partie du pays en faisant 30 000 morts et de nombreux sans-abri. Le conflit entre le LTTE (Tigres libérateurs de l’Eelam tamoul) reprend de plus belle suite à l’assassinat du ministre des affaires étrangères en 2005. Le Président Rajapakse lance donc des négociations avec les représentants de la minorité tamoule. Le conflit s’achèvera en 2009, suite à une grande offensive de l’armée. Le lourd bilan de cette guerre civile au Sri Lanka est de 70 000 morts. Les relations entre les deux communautés restent complexes, d’autant que les associations des droits de l’Homme dénoncent un glissement vers la dictature suite à la réélection de Mahinda Rajapakse en 2010… En janvier 2011, un rapport des Nations Unies fait lumière sur les possibles crimes de guerre commis par l’armée sri lankaise sur la population tamoule. Et aujourd’hui encore, la violence entre les communautés fait rage. Le Sri Lanka est un pays chargé d'histoire.

Tiphaine Leblanc
125 contributions
Mis à jour le 29 juin 2016

Idées de circuits

combiné
  • Hors des sentiers battus
De Ceylan aux Maldives
Env. 14 jours à partir de 1 400 €
rejoindre un groupe
  • Incontournables
Sites majeurs, perles cachées et plages en petit groupe
Env. 11 jours à partir de 990 €
  • Charme et insolite
Le pays du thé en amoureux
Env. 13 jours à partir de 2 400 €
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage