Pamyre, la « cité des palmiers » est l’ancienne capitale du royaume de Zénobie. Etape essentielle de la Route de la Soie, la ville est un véritable oasis au milieu du désert, dont les vestiges archéologiques témoignent de la grandeur passée.
Voici tout ce que vous devez découvrir lors d’un séjour à Palmyre.

Visite de Palmyre : les incontournables

Les ruines sont disséminées dans toute la ville, mais on débute généralement une visite de Palmyre par la Grande Colonnade, cette grande avenue longue de près d’un kilomètre traverse la vieille ville de façon majestueuse. Vestiges de l’empire Romain, ces colonnes sont l’image la plus célèbre de la ville. Au coeur de la cité vous verrez l’Agora, place publique, aux belles perspectives, qui donne sur une temple funéraire, signe que les Romains savaient, d’une certaine manière, concilier leur véhéllités architecturales avec les croyances locales. L’exemple le plus probant à ce sujet est sans doute le Temple de Bel, plus grand édifice de la ville, superbe fusion entre les styles gréco-romain et orientaux. Lors de votre séjour à Palmyre, vous ne manquerez pas de monter en haute de la citadelle de Qala’at Ibn Maun, pour jouir d’un beau point de vue sur la ville et le désert environnant.

Les environs de Palmyre

A la périphérie de la ville, on trouve ces tombeaux uniques au monde : les tours funéraires de Palmyre. Ces tombes collectives, construites sur plusieurs étages, étaient réservées aux familles plus riches de la cité. On peut visiter la tour d’Elahbel, dont les décorations intérieures sont remarquables : plafonds à caisson, pilastres cannelés, peintures murales...
Enfin, un séjour à Palmyre peut être aussi l’occasion de visiter le Crac des chevaliers, étrange réplique d’un château médiéval, bâti par les arabes. Une petite marche vous emmène en haut des remparts, pour une belle vue panoramique sur Palmyre : l’oasis, la ville moderne et les ruines splendides de la cité antique.

Palmyre : informations pratiques

A 220km au Nord-Est de Damas, Palmyre est joignable en quelques heures depuis la capitale, par une route en bon état. Sur place, les possibilités de logement sont nombreuses dans la ville moderne, mais s’il est un hôtel mythique parmi tous, c’est bien le Zenobia.
Cette ancienne maison coloniale, sur le site même, est l’adresse incontournable de la ville, notamment grâce à deux chambres magnifiques qui donnent sur les ruines.