Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Turquie

Le harem et le hammam, patrimoines de la Turquie

Entrée d'un harem à Istanbul

L'un n'existe plus aujourd'hui l'autre a encore de beaux jours devant lui. Les deux appartiennent au patrimoine du pays. Il ne fait aucun doute que vous visiterez un ancien harem et ferez un tour dans un hammam pendant votre voyage en Turquie.

Le harem

Objet de tous les fantasmes en Occident, les seuls harems que vous visiterez au cours de votre voyage en Turquie n'abritent évidemment de nos jours plus aucune jeune fille. Aujourd'hui la visite de ce lieu rempli de légendes et de mystères ne manquera pas d'éveiller en vous toute votre imagination. La majorité des Occidentaux ont forcément rêvé un jour de se trouver à la tête de son propre harem. Imaginez-vous sultan à la place du sultan, seul maître d'un harem comptant des centaines de femmes qui vous seraient entièrement dévolues.

Avant de trop vous y croire, sachez que la réalité est assez éloignée du fantasme. Dans les faits, le harem était dirigé par la reine mère et par l'agha, le chef des eunuques. Le sultan lui-même n'avait pas une entière main mise sur son propre harem. Il était quand même le seul homme à pouvoir y entrer. La vie à l'intérieur du harem n'était pas des plus douces. Une vraie discipline militaire était respectée.

La vie des femmes était rude, faite de jalousies et de mauvais coups. Lorsque le sultan était intéressé par une nouvelle femme, la reine mère la faisait transférer dans le quartier des favorites. Les autres, jalouses de cette nouvelle arrivante n'hésitez pas à mettre en place des tentatives d'assassinat ou d'empoisonnement contre elle. La plupart de ces femmes étaient des esclaves. Les blanches devaient rester 9 ans, les noires 5 ans. Celles choisies par le sultan devenaient des odalisques. Celles lui donnant un garçon était élues kadin. Elles avaient toutes l'ambition suprême d'accéder au titre de valide sultan. A la mort du sultan les femmes quittaient le harem pour rejoindre le sérail. Seuls restaient la valide sultan et son fils devenu sultan à son tour. Un nouveau harem était alors constitué jusqu'en 1909 où le rite fut aboli.

A l'intérieur d'un harem

Le hammam

D'origine romaine, les Turcs se sont inspirés des thermes pour créer le bain turc appelé plus communément le hammam. Vous trouverez l'institution encore présente dans chaque ville de Turquie. La sortie au hammam est d'ailleurs un passage touristique incontournable en Turquie. Après vous être déshabillés dans une salle où vous pourrez vous allonger et boire du thé, vous entrerez dans une pièce où vous vous laverez avec du savon et un gant de crin. Parfait pour se débarrasser des vieilles peaux (au sens propre bien sûr). Vous entrerez enfin dans la dernière pièce surchauffée. Si vous optez pour un massage, soyez prêts à vivre une expérience unique. Oubliez le massage doux et sensuel, ici il se pratique de manière très énergique.

Une fois entre les mains de la brute épaisse il est inutile de crier, de se tortiller, d'appeler à l'aide (personne n'osera intervenir) ou de tenter de fuir. Vous ne pouvez pas lui échapper et il ne s'arrêtera que lorsqu'il jugera lui-même que vous êtes suffisamment détendus. Courage. Seule consolation, les hammams ne sont pas mixtes, votre chère et tendre ne vous verra pas gémir et crier grâce. Vous pourrez toujours lui faire croire que vous avez supporté l'épreuve sans broncher.

David Debrincat
896 contributions
Mis à jour le 3 août 2015

Idées de circuits

  • Hors des sentiers battus
Découverte des paysages insolites de la Turquie
Env. 15 jours à partir de 920 €
  • Sport et aventure
Merveilleuse Lycie et randonnées guidées
Env. 8 jours à partir de 820 €
  • Hors des sentiers battus
Croisière bleue en Méditerranée 
Env. 8 jours à partir de 680 €
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage