Le Vietnam est aujourd’hui une des destinations majeures de l’Asie du Sud. Remis de ses terribles années de guerre, la pays se reconstruit et ses infrastructures touristiques sont en perpétuel développement.
Voici une présentation des différents types d’hébergements qui s’offrent à vous lors d’un séjour au Vietnam.

Hôtels du Vietnam : petits budgets

Officiellement, il n’est toujours pas autorisé de dormir chez l’habitant au Vietnam sans autorisation préalable de la police. En pratique, c’est plus ou moins admis. Vous pourrez loger sans difficultés dans les villages lors de treks ou d’excursions (surtout dans le Nord), dans des conditions rustiques mais chaleureuses. A Ho Chi Minh-Ville, notamment dans le quartier de Pham Ngu Lao, on trouve aussi de nombreuses pensions de famille.
Les guesthouse au Vietnam s’appellent « Mini-hôtels » et proposent généralement les tarifs tout à fait abordables (entre 5 et 25€ la nuit). En ville, demandez plutôt les chambres des étages supérieurs, la vie commence très tôt au Vietnam !

Hôtels de charme et grands hôtels

Les hôtels de charme au Vietnam apparaissent de plus en plus, malgré un nombre encore assez restreint aujourd’hui. Dans les grandes villes, les prix deviennent vite élevés. A Hoi An, cependant, on trouve des hôtels de charme typiques, comme des vieilles maisons coloniales, et à prix raisonnables. Les grandes chaines internationales sont aussi implantées au Vietnam : vous trouverez à Hanoi et Ho Chi Minh-Ville les Sheraton, Hilton ou encore le français Accor. Sans surprise, mais toujours très confortables et relativement peu chers comparés au prix européens (entre 50 et 90€ la nuit).

Un mode d’hébergement originale au Vietnam : les jonques-hôtels. Très courant dans la baie d’Halong, vous pourrez passer deux ou trois jours de croisière sur ses bateaux traditionnels. On trouve toutes sortes de jonques, à tout prix.