Destinations
Autres destinations au Moyen-Orient
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Pourquoi l'esplanade des Mosquées est-elle si importante ?

L'esplanade des Mosquée est le 3e lieu saint musulman après La Mecque et Medine. Quel que soit l'itinéraire de votre voyage en Palestine, il y a fort à parier que vous vous y rendiez. Située au cœur de Jérusalem, elle compte la Grande mosquée d’Al Aqsa, la plus majestueuse de Jérusalem, mais aussi le Dôme du Rocher connu pour sa coupole dorée visible depuis les hauteurs de la ville et la mosquée de Bouraq. C’est ici que se trouvait aussi le Mont du Temple de Jérusalem, le plus grand lieu saint juif détruit par l’empereur romain Titus en 70 ap JC. Le lieu est donc source de vives tensions entre les deux communautés. 

L’appellation « esplanade des mosquées » est franco-française, car les Juifs l’appellent Mont du Temple et les Musulmans le Haram al Sharif, soit le Noble Sanctuaire. La presse anglophone utilise les deux termes. Elle s’étend sur 150 000 m2, et compte en plus des trois mosquées, de nombreux édifices remarquables avec des fresques splendides, portiques, arches, et tout autour, des lieux de prière, des madrassas (écoles coraniques) et des fontaines pour les ablutions rituelles avant la prière. Chaque années des dizaines de milliers de pèlerins s’y réunissent pour prier pour le Hadj, pèlerinage musulman.

La mosquée Al Aqsa

La mosquée Al Aqsa est édifiée au début du VIIIe siècle sur les ruines du temple de Salomon. Ce dernier, reconstruit par Hérode au VIe siècle av JC sous forme d’une basilique royale à colonnade (la stoa) fut agrandi au Ier siècle av JC. Le mur des Lamentations est le vestige de ce fameux temple.

C’est à partir de la conquête arabe en 637 que le lieu abandonné va être utilisé pour l’édification de la première mosquée de Jérusalem par le deuxième calife de Jérusalem, Omar ibn al-Khattâb. Le premier bâtiment est vraiment modeste selon les témoignages des historiens de l’époque. Selon la tradition musulmane, c’est ici même que Mahomet serait arrivé de la Mecque lors de lIsra (le « voyage nocturne ») et où il se serait élevé vers les cieux pour rejoindre le paradis, lors du Miraj, en chevauchant son cheval Bouraq.

Mais après des conquêtes er reconquêtes destructrices, la mosquée prendra son aspect actuel au XIIIe siècle. C’est la plus imposante mosquée de Jérusalem, qui peut abriter près de 5000 fidèles pendant la prière !

Vue depuis le mont des Oliviers

Le Dôme du Rocher

La plus connue des mosquées de l’esplanade est sans doute le Dôme du Rocher, la plus ancienne encore debout. Celle-ci fut édifiée en 691, sous le règne d’Abd Al Malik. Outre sa coupole dorée qui se voit depuis le Mont des Oliviers et se retrouve sur toutes les cartes postales de Jérusalem, elle abrite le fameux Rocher de la Fondation, qui selon le Coran est l’endroit où Abraham a offert son fils Ismaël en sacrifice (ndlr : les Juifs et Chrétiens pensent qu’il s’agit de son fils Isaac). 

La mosquée de Bouraq

La troisième mosquée, celle de Bouraq, fait donc référence au cheval de Mahomet lorsqu’il est monté au ciel. La légende veut que le Prophète ait attaché sa monture au mur des lamentations et qu’à cet endroit, la mosquée fut construite.

Camille Griffoulieres
225 contributions
Mis à jour le 6 juin 2016