Destinations
Top destinations au Moyen-Orient
Autres destinations au Moyen-Orient
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Palestine

Formalités : comment entrer en Territoire palestinien ?

Stand de fruits dans la rue porte de Damascus à Jérusalem

Aller en Territoire palestinien est évidemment compliqué en terme de formalités, car l’entité n’est pas reconnue en tant qu’état, et elle est divisée en deux parties : la Cisjordanie aussi connue sous le nom de West Bank, qui est frontalière d’Israël et de la Jordanie, et la Bande de Gaza, frontalière également d’Israël, mais aussi de l’Egypte.

Aperçu général

Avant toute explication détaillée sur les différentes formalités d’entrée en Territoire palestinien, il est bon de rappeler les règles internationales régissant l’entrée dans n’importe quel pays d’un ressortissant étranger muni d’un passeport. Ce dernier doit conserver 2 pages vierges entières à l’entrée du territoire (en l’occurrence Israël ou la Jordanie ou les Territoires palestiniens), et doit être valable 6 mois après la date de sortie du territoire prévue.

Aucun visa n’est nécessaire pour entrer en Israël, et donc sur les Territoires palestiniens, pour les ressortissants français. On obtient un simple tampon d'entrée pour un séjour de 3 mois maximum à l'arrivée à l’aéroport de Tel Aviv, ou encore aux postes frontières terrestres avec la Jordanie (l'arrivée par l'Egypte étant très peu probable). 

Quel que soit le mode d’arrivée sur le territoire israélien pour visiter la Cisjordanie, il est préférable de demander un tampon d’entrée sur une feuille volante car certains pays comme le Liban refusent catégoriquement tout ressortissant étranger ayant un tampon d’entrée israélien sur son passeport... Cependant réaliser cette demande c'est aussi prendre le risque de se faire refouler d'entrée.

Quel que soit le mode d’entrée choisi en Israël, vous n’échapperez pas à un interrogatoire poussé de vos motivations à entrer dans le pays, avec des informations sur votre itinéraire, les hôtels où vous allez séjourner, etc. Si vous venez à plusieurs on va vous demander en détail les relations qui vous lient… Evidemment, ne dites surtout pas que vous comptez visiter la Palestine, vous prenez le risque de vous faire refouler directement. Imprimez une réservation d'hôtel à Tel Aviv pour plusieurs jours (même si vous l'avez annulée entre temps) et prévoyez un itinéraire touristique en Israël (renseignez vous sur les lieux à visiter).

Pour les Français notamment, l’interrogatoire se prolonge souvent et peut même se solder par un refus d’entrée sur le territoire si vous avez des origines arabes, si vous avez des visas ou des tampons d'entrée de pays arabes sur votre passeport.

Idem aux check point, l’éternel interrogatoire se poursuit si vous avez loué une voiture palestinienne ou si vous voyagez avec un Palestinien. Comptez de nombreuses heures perdues à supporter des interrogatoires. Si en revanche vous avez loué une voiture israélienne et vous n'avez aucun tampon arabe sur votre passeport, les militaires du Tsahal seront un peu moins insistants.

Halte !

Frontière Israël - Jordanie

Oublions la frontière entre la bande de Gaza et l'Egypte, qui n'est pas du tout conseillée aux voyageurs. On se limite donc aux trois frontières terrestre avec la Jordanie. Sachez que si vous entrez par voie terrestre en Cisjordanie ou en Israël depuis la Jordanie, il vous faudra normalement entrer et sortir par le même poste frontière.  

- Pour entrer en Israël et donc en Palestine depuis la Jordanie, il faut payer 20 JOD (25 €) de taxe de sortie de Jordanie, et au retour payer 30 € de taxe de sortie d'Israël. A cela s'ajoute le visa d'entrée en Jordanie. 

Mise en garde : le poste frontière King Hussein Bridge/Allenby compte 3 check points très longs, interminables même. Attendez-vous à attendre des heures et des heures, voire à être refoulés si vous arrivez à moins de 3h de la fermeture de cette frontière…  Patience.

Précautions de sécurité de dernière minute

En raison du regain de tensions en Territoires palestiniens occupés par l’armée israélienne, il est recommandé aux ressortissants français de se signaler auprès de l'Ambassade de France à Tel Aviv et du Consulat général de France à Jérusalem. Consultez régulièrement le site du ministère des Affaires Etrangères pour en savoir plus. 

Camille Griffoulieres
225 contributions
Mis à jour le 5 avril 2016
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage