Destinations
Top destinations au Moyen-Orient
Autres destinations au Moyen-Orient
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Palestine

Palestine, quel budget prévoir ?

Voyager en Palestine, en l’occurrence en Cisjordanie car la bande de Gaza est pratiquement impossible à visiter pour un touriste, ne coûte pas très cher. La monnaie est le shekel, la monnaie israélienne, car les Territoires palestiniens n’étant pas reconnus comme un pays à part entière, ils n’ont pas leur propre monnaie. Ou plutôt ne l’ont plus, car il est encore possible de trouver des pièces anciennes palestiniennes de 1948 sur les marché d’antiquaires.

Les prix des visas et taxes de sortie 

Si vous entrez par Israël, vous arrivez à l’aéroport de Tel Aviv, vous ne payez pas de visa, vous avez le droit de séjourner 3 mois en Israël et Palestine avec un simple tampon d'entrée. En revanche, si vous arrivez ou partez par une frontière terrestre, par l’Egypte ou la Jordanie, il existe des « taxe de sortie » assez chères (et peu justifiées puisqu'il ne s'agit pas de visas proprement dit).

Laissons tomber l'option de la frontière égyptienne peu probable car le poste frontalier de Taba dans le désert du Sinaï est sous très haute tension, proche de la bande de Gaza, vous n'avez rien à y faire... Pour sortir d'Israël et donc de la Palestine depuis la Jordanie, il faut payer 30 € de taxe de sortie d'Israël, puis le visa d'entrée simple valable 2 mois en Jordanie à 40 JOD (soit environ 50 €), et au retour payer 20 JOD (soit 25 €) de taxe de sortie de Jordanie. Si vous faites le trajet inverse Jordanie > Israël  et que vous repassez en Jordanie pour prendre votre avion, il vous faudra un visa à deux entrées à 60 JOD (soit environ à 75 €), pensez bien à ce détail à votre arrivée en Jordanie avant d'acheter votre visa.

Les transports en Palestine

Si vous avez peu de temps, louez une voiture ou prenez un guide local car autrement il est impossible d’organiser ses visites, les temps d’attente aux check points étant très longs et imprévisibles.

La location de voiture s’avère très bon marché à l’aéroport de Tel-Aviv si vous arrivez par Israël (à partir de 10 € par jour). Avoir un véhicule israélien vous évitera aussi bien des problèmes, comme des contrôles intempestifs et des interrogatoires peu agréables tout le long de la route, car les militaires israéliens placés aux multiples check points voient d’un très mauvais œil les touristes louant des voitures palestiniennes et non israéliennes (ce n’est pas la norme). Le ton sera inquisiteur, les interrogatoires longs…

Si vous voulez néanmoins contribuer à l’économie palestinienne et louer directement à Jérusalem-Est, Jericho ou Ramallah, il existe des loueurs locaux qui pratiquent des prix plus élevés (environ 30 € par jour) et proposent des voitures fatiguées, mais c’est du tourisme solidaire, à vous de juger.

Les transports en commun ne vous coûteront presque rien, mais en revanche prendront beaucoup de temps car il faut enchainer des minibus et des minivans reliant les villes entre elles et bloqués par les check points. Car contrairement aux véhicules israéliens qui n’attendent pas aux points de contrôles, les véhicules palestiniens sont bloqués des heures dans des bouchons infinis, surtout entre Ramallah et Jérusalem. Ca circule mieux dans le reste du pays et les bus partent très souvent.

Sur le marché aux épices

Le logement en Palestine

Les prix des hôtels sont très variables, de la petite pension modeste chez l’habitant à quelques hôtels de luxe, en passant par des hôtels classiques assez rudimentaires. Comptez de 20 à 100 € par jour selon votre budget. Attention, les hôtels sont peu nombreux et souvent trustés par des groupes en voyage organisé.

La nourriture en Palestine

Pour un Palestinien, se nourrir revient cher car les produits de base sont très chers et l’approvisionnement difficile… En revanche pour un touriste, les stands de rue comme les petits restaurants populaires proposent des spécialités délicieuses à petit prix, tandis que les hôtels et restaurants un peu plus hauts de gamme sont plus coûteux mais abordables néanmoins.

Les visites en Palestine

Les visites sont peu chères, voire gratuites car il s’agit souvent de lieux religieux. Les souvenirs sont assez bon marché et nous vous recommandons vivement d’en ramener (voir l’article Que ramener de Palestine).

Camille Griffoulieres
225 contributions
Mis à jour le 5 avril 2016
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage