Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Seul au monde au fin fond des Fidji

Partir au bout du monde pour s’émerveiller, se dépayser et se nourrir de véritables moments d’évasion, voilà ce que les Iles Fidji seront capables de vous offrir. Cap vers ce joyau du Pacifique pour un voyage d’exception. Plus de 300 îles forment les Fidji… rien que ça ! A environ 30 h d’avion de l'Europe, difficile de ne pas trouver l’évasion et le dépaysement sur son chemin.

Dans la peau de Robinson

Véritables pépites du Pacifique, riches d’une nature incroyablement diversifiée, étendues sur des centaines de kilomètres, les Iles Fidji ont tout pour vous offrir un sentiment de bout du monde. Un air de « Seul au Monde », le film réalisé par Robert Zemeckis mettant en scène Tom Hanks, rescapé d’un crash aérien et faisant naufrage sur une île isolée. L'île qui a servi de tournage au film s’appelle en réalité Castaway Island et se trouve… aux Iles Fidji.

A quelques encablures de l’île de Mana Island dans l’archipel des Mamanucas, à l’ouest du pays, Castaway Island est à l’image de nombreuses autres îles fidjiennes, une île totalement dépourvue d’habitations, aux plages paradisiaques, semblant écartée de tout contact avec le reste de la planète. Pas une âme n’y vit, si bien que la nature y est totalement pure et préservée. Sur votre chemin, des plages de rêve à l’eau cristalline, délimitées par un beau récif corallien. Après une rapide grimpette, vous voilà au point culminant de l’île, d’où la moindre photo vous donnera l’envie de faire des agrandissements à votre retour… C’est tout simplement magnifique et les panoramas sont à couper le souffle.

Evasion aux Fidji

Evasion et quiétude

D’autres endroits donnent cette sensation d’évasion… Tels Nggamea Island (ou Qamea Island), où quelques petits villages isolés vous accueillent volontiers et vous font littéralement vous déconnecter. Point de réseau téléphonique, point d’antenne TV, juste la nature, le sourire naturel des locaux, une nourriture des plus simples à base de légumes de la forêt tropicale et de poissons du bord de mer.

On s’isole, on se coupe du monde, on ne pense plus à rien, le contexte idéal pour un moment privilégié avec soi-même.

Michael Mamane
82 contributions
Mis à jour le 24 février 2016