Destinations
Autres destinations au Moyen-Orient
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Kerak, à la découverte des Croisés

Situé sur un piton rocheux, à plus de 900 mètres d’altitude, le château de Kérak domine toute la vallée de la Mer Morte.

Une place forte réputée imprenable 

Il faut s’imaginer la Jordanie au XIIe siècle, alors terre conquise par les Croisés, lorsque fut édifiée la forteresse de Kérak, dont la mission était de contrôler les terres au-delà du Jourdain.

La ville de Kérak en elle-même est bâtie sur un plateau triangulaire, accueillant le château en sa pointe sud. 220 mètres de longueur, jusqu'à 125 mètres de large, la forteresse est imposante. Murs épais, douves insondables, la visite de Kérak est une machine à remonter le temps, et vous plonge dans l'histoire des Croisés. 

Le terrible Renaud de Châtillon 

L’ancienne place forte est tristement célèbre du fait de la personnalité cruelle de Renaud de Châtillon. L'homme terrible venait de passer quelques années en prison lorsqu'il devint seigneur du château, et avait grand soif de vengeance contre les Arabes. Ignorant la trêve établie entre Baudoin IV, alors Roi de Jérusalem, et Saladin, Renaud de Châtillon pilla de nombreuses caravanes qui passait sur ses terres, situées sur une route commerçante entre l'Egypte et la Syrie. Non content de torturer les marchands qu'il faisait prisonniers, il les jetait ensuite dans les douves du château, les livrant à une chute de plus de 400 mètres. Le personnage féroce monta ensuite des expéditions contre les villes, menaçant les villes saintes de l’islam. Saladin, fou de rage, mena trois sièges contre le château avant d’être enfin victorieux. Magnanime, il accorda la vie à tous les habitants, mais trancha la tête de Renaud de sa propre main.

Château de Shobak

Immersion dans le quotidien des Croisés 

Promenez-vous dans le dédale des petites salles, afin de ressentir l’espace d’une visite la vie des Croisés. Arpentez la galerie des Croisés, dont la salle voûtée accueillait les écuries. Dans les cuisines, on pourrait presque sentir les effluves des olives en train d'être pressées, tant les grosses pierres circulaires servant de presse semblent contemporaines. La promenade jusqu’au sud du château vous fera admirer l’imposant donjon mamelouk et ses murs de 6,5 mètres d’épaisseur, ses quatre niveaux, ses meurtrières.

Petit conseil pour profiter au mieux de la visite du château : munissez-vous de lampes de poche afin de pouvoir en explorer les moindres recoins. N’hésitez pas à prendre un guide local afin qu'il vous conte et montre les secrets et légendes de Kérak, car son histoire est riche. 

Au loin, la vue porte sur la vallée de la mer morte, là où seraient situées les anciennes villes de Sodome et Gomorrhe, détruites par Dieu dans le feu et le souffre.

Afin de prolonger le voyage dans le temps, rendez vous plus au sud, où le magnifique château de Shobak domine le paysage. Et quoique le château soit moins bien conservé que celui de Kerak, sa visite vaut le détour. 

Pauline Girardey
12 contributions
Mis à jour le 4 décembre 2015