Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Renouer avec la nature à Saint-Martin

Quels que soient les lieux verts de Saint-Martin, on y trouve une flore et une faune exotiques très dépaysantes, protégées et qui donnent une sensation de jardin d'Eden.

Loterie Farm et ferme aux papillons

Quand on parle de coins verts à Saint-Martin, on ne peut éviter de mentionner ces deux lieux hauts en couleur que sont la Loterie Farm et la Ferme aux Papillons. Situés tous les deux du côté français de l'île, l'un au sommet du Pic Paradis au milieu de la réserve naturelle, et l'autre près de Quartier d'Orléans, c'est ici que vous pourrez apercevoir les plus belles espèces animales et végétales de Saint-Martin. Fleurs exotiques, oiseaux multicolores, insectes tropicaux... de quoi prendre un cours de sciences au grand air. Je garde un souvenir particulièrement émerveillé de la Ferme aux Papillons et de sa grande serre en dôme qui abrite des centaines d'espèces différentes. La sortie idéale à faire avec des enfants.

Vue depuis le sommet du Pic Paradis

Des chemins de randonnée en pleine nature

L'autre avantage qu'offre le Pic Paradis - mont le plus haut de Saint-Martin, situé partie française - reste les chemins de randonnée qu'il offre aux marcheurs. Avec des sentiers plus ou moins difficiles, il y en a pour tous les niveaux et avec au sommet la même récompense : une vue à couper le souffle sur toute l'île. Pas besoin de guide pour grimper cette colline, les sentiers sont bien balisés. Si vous prenez en revanche un tour avec un connaisseur de la région, vous pourrez découvrir des choses que vous n'auriez pas vues par vous-même (comme des pétroglyphes Arawak !)

Le Pic Paradis n'est pas la seule vedette : son petit frère hollandais le Mont Peters propose une balade qui longe la côte en passant par la belle plage de Cay Bay. En tout ce sont dix-sept chemins de randonnée qui vous attendent à Saint-Martin.

Des plages secrètes encore préservées

Malgré l'influence du tourisme, Saint-Martin abrite encore quelques plages préservées, difficiles d'accès et donc bien plus belles que les autres. Parmi ces plages : Happy Bay qu'on ne peut rejoindre qu'en traversant la jungle pendant un petit quart d'heure de marche, l'îlet Tintamare, accessible en bateau, souvent désert et qui permet de profiter d'un bain d'argile naturelle, ou encore Baie aux Prunes restent mes trois lieux préférés de l'île pour être sûr de profiter de la plage à l'état sauvage.

Marie-Aurélie Graff
69 contributions
Mis à jour le 11 mai 2017