Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Chajul

Guide de voyage Guatemala

Infos pratiques sur Chajul

  • Rencontres locales
  • Montagne
  • Lieu ou Monument religieux
  • Hors des sentiers battus
3 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
A 2 h de route de Santa Cruz del Quiche et Huehuetenango
Quand partir ?
De novembre à mai
Durée minimum
Un jour

Avis des voyageurs sur Chajul

Cathy Trichet Grand Voyageur
181 avis rédigés

Chajul est un village très éloigné, situé en pleine montagne, à proximité de Santa Cruz del Quiche, en pays Ixil.

Mon conseil :
Si vous avez envie d'aller à la rencontre de la population lors de votrevoyage au Guatemala, faites le détour vers ce village, mais pensez à vous couvrir. Il fait froid en montagne !
Mon avis

Chajul est un village très pauvre et peu de gens parlent espagnol ; ils parlent ixil et même à l'école, c'est cette langue qui est enseignée.

Les gens sont très surpris de nous voir et si certains s'enfuient apeurés de voir des blancs (souvenir de la guerre qui n'est pas si loin, ne l'oublions pas), d'autres sont très contents et nous offrent leur sourire. Felipe vient nous accueillir, nous souhaiter la bienvenue et nous raconter un peu l'histoire de son village. Il s'excuse presque de la fuite des habitants, mais nous raconte la répression qu'ils ont subie pendant cette période.

Ce sont des moments émouvants car il n'est pas toujours facile de saisir toutes ses paroles. Nous lui offrons un paquet de galettes, seule provision que nous avions sur nous et le quittons très heureux de ce moment passé en sa compagnie. Les nuages commencent à monter, la bruine tombe et nous repartons.

Perrine J. Grand Voyageur
56 avis rédigés

Appartenant à une région du Triangle Ixil, Chajul est un petit village traditionnel de l’Altiplano dont l’histoire fut durement marquée par les conflits.

Mon conseil :
Toute la beauté de cette petite bourgade réside selon moi dans son histoire. L’idéal est donc de faire appel à un guide Ixil local pour comprendre les nombreux enjeux qui se jouent encore dans cette région isolée du pays.
Mon avis

Préférant explorer la côte caribéenne et découvrir les grands classiques du Guatemala, encore peu de gens s’aventurent dans cette région reculée que l’on appelle l’Altiplano. Couverts de hauts plateaux et relativement isolés du reste du pays, les départements de Huehuetenango et du Quiché, auquel appartient Chajul, constituent pourtant un fascinant plongeons dans l’histoire guatémaltèque.

Ayant la sensation d’être montée dans une machine à remonter le temps, je m’y suis pour ma part rendu dans le cadre du travail, à la rencontre des populations Ixil. J’ai ainsi eu la chance de pouvoir rendre visite aux membres de la « cofradía » la plus importante de la région. Définies comme des associations de fidèles catholiques chargés de l’entretien et de la vénération des icônes sacrées, les cofradías ont ici la particularité d’être influencées par un important syncrétisme associé aux croyances ancestrales mayas.

J’ai également pu faire connaissance avec les femmes du village, qui bien que ne parlant pas espagnol m’ont appris à confectionner des bijoux à la mode Chajul, à l’aide de pièces de monnaies et fil de laine, un beau moment d’échange.

Si vous choisissez d’explorer cette partie du pays lors de votre prochain séjour au Guatemala, vous y découvrirez également les derrières maisons traditionnelles du pays, construites en adobe, bois et toit de chaume. Ne ratez pas également la visite de l’église de Chajul, un très bel édifice érigé en hommage à San Gaspar Los Reyes ; ainsi que le petit musée privé de M. Felipe Rivera, contenant toute sorte d’objets cérémoniels maya et de nombreux vestiges du conflit armé guatémaltèque ayant ravagé le pays durant plus de 30 ans.