Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Antigua, perle architecturale dans un écrin volcanique

Comment imaginer voyager au Guatemala sans faire étape à Antigua, qui enchante les voyageurs par son cadre spectaculaire, la beauté de son architecture et les nombreuses activités qu’offrent ses alentours ?

Un riche passé…

A peine traversé le pont qui marque l’entrée de la ville, on mesure l’importance qu’a pu connaître Antigua. Ses rues pavées, ses bâtiments colorés de style colonial… on se sent loin des gratte-ciel de la capitale, pourtant située à une heure à peine. Et de fait, Antigua s’est imposée comme centre politique et culturel de l’Amérique centrale coloniale à partir du XVIe siècle, lorsque la ville a été nommée capitale de ce que l’on appelait à l’époque le « Goathemala ». Malheureusement, le tremblement de terre de 1773 a ravagé la ville et ses principales constructions, conduisant au déplacement de la capitale dans l’actuelle Guatemala Ciudad.

… et une renaissance réussie

Néanmoins, suite à de gros efforts de reconstruction, la ville a su peu à peu renaître de ses cendres pour devenir le joyau qu’elle est aujourd’hui. Tous les bâtiments n’ont pas été restaurés et beaucoup de ruines sont restées telles quelles. Parfois transformées en jardins, elles invitent à la détente dans cette atmosphère si particulière. Beaucoup de mariages ont d’ailleurs lieu dans ces anciens monastères ou couvents, qui deviennent des décors de rêve. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’Antigua a été classée au patrimoine mondial de l'Unesco en 1979. A la beauté architecturale de la ville s’ajoute son cadre remarquable formé par trois volcans : l’Agua, l’Acatenango, et le Fuego. Ce dernier, encore actif, a d’ailleurs récemment inondé la ville de cendres lors de l’éruption de février 2015. Si les amateurs de randonnée oseront l’ascension d’un volcan, de nombreuses activités sont possibles à Antigua : musées, randonnées à vélo ou à cheval, visite d’exploitations de café, ou encore cours de langues. La vie nocturne est également très animée, et le choix d’hôtels et de bons restaurants, ample. Enfin, pour les friands de shopping, les belles boutiques du centre vous permettront de trouver de l’artisanat de qualité et parfois plus original que sur les marchés traditionnels.

Pâques et ses tapis colorés

S’il y a bien une période pour visiter Antigua, c’est lors de Semana Santa (à Pâques), fêtée avec ferveur à travers tout le Guatemala, et particulièrement dans l’ancienne capitale. Malgré la montée en puissance des évangélistes au cours des dernières années, le pays reste majoritairement catholique et les célébrations de Pâques sont une démonstration grandiose de cette foi. Pendant une semaine, la ville s’arrête pour vivre au rythme des processions retraçant la passion du Christ. Les gens défilent dans les rues lors de processions qui durent du matin jusqu’au soir. Mais le plus remarquable reste les fameuses « alfombras », tapis réalisés à même le sol à base de sciure colorée, aiguilles de pin, fleurs, fruits… et même parfois de bonbons ! On reste fasciné devant la dextérité avec laquelle les Guatémaltèques fabriquent ces tapis, pourtant allègrement piétinés dès le passage des processions.

 

Confection d'une "alfombra", Antigua

Un conseil donc, si vous êtes au Guatemala à cette période, réservez à l’avance un hébergement afin de pouvoir assister à ces processions qui valent vraiment le détour, même pour les non-croyants.

Lucie Davost
9 contributions
Mis à jour le 11 août 2015